2013-2014

Bettel parle d’ouverture, responsabilité et cohésion. Ce sont les mots phares de la nouvelle coalition. » Nous ne sommes pas des iconoclastes (hostiles aux traditions), ni des révolutionnaires. Au contraire. Nous voulons avec notre politique combler tous les fossés et non en ouvrir des nouveaux. La politique de l’arrosoir va être remplacée par une politique sélective, visant systématiquement et de manière cohérente des objectifs politiques et sociétaux communs. J’ai entendu dire au cours des derniers jours que ce gouvernement donnerait trop d’importance aux défis économiques. Cela me surprend. Car si nous ne faisions pas cela maintenant, ce sont de toutes autres questions qui se poseraient demain. Comment voulons-nous donc combattre le chômage ou bien continuer à assurer le financement de notre Etat social et préparer notre avenir si nous ne relevons pas aujourd’hui ces défis économiques ? »

AGRICULTURE

En attendant la nouvelle loi agraire toute une série de mesures d’aide pour les agriculteurs du pays ont été prolongées.

Der „ Mouvement écologique“ wünscht sich eine zukunftsfähige Landwirtschaft, die einen realen Beitrag zum Erhalt der Diversität und des Wasserschutzes leistet. Deshalb sollten öffentliche Gelder für eine familiennahe, mittelständige Landwirtschaft investiert werden. Der PDR (Plan de développement rural) solle folglich in diesem Sinne abgeändert werden. (23. März 2014). Le Plan de développement rural présenté le 17 mars sera plus vert. 495 millions d’euros (dont 100 millions financés par l’UE.) Etgen : Il s’agit de favoriser l’exploitation familiale et d’encourager les agriculteurs à travailler d’une manière durable afin d’avoir une croissance. Le Luxembourg voit le développement de son agriculture en relation avec la biodiversité et la protection de l’eau. Il y aura des primes pour la protection du paysage et de l’environnement ou encore pour la conservation de la nature via des critères liés à la culture des champs. Les montants des subventions pour l’agriculture biologique vont augmenter, un soutien en faveur des jeunes agriculteurs va être mis en place et des sommes seront allouées pour l’acquisition de machines innovantes.

Etgen : La demande des produits bio dépasse l’offre. Seulement 1% des produits bios consommés au Luxembourg émanent d’exploitations nationales. (4 avril 2014).

Natur an Emwelt et Greenpeace pensent que le Luxembourg possède l’aisance financière pour mettre en place une agriculture biologique et durable, mais cependant on a seulement 3% d’agriculture biologique au Luxembourg. Il est temps de se donner les moyens pour changer. La surveillance des pesticides dans l’eau n’est réalisée que deux fois par an et ne porte que sur 77 substances actives, à cause du coût et de la complexité des analyses. En fait il y a 230 ingrédients actifs de pesticides figurant sur la liste officielle des produits phytosanitaires (11 octobre 2014).

La norme est de 100 nanogrammes par litre d’eau pour toutes les molécules de pesticides. Ces normes ne sont pas basées sur la dangerosité des molécules. En effet lorqu’on a commencé à utiliser les appareils de détection dans les années 1990, le seuil de détection débutait à …100 nanogrammes. (Philippe Vannier ingénieur à l’ARS : Agence régionale de santé en Lorraine).

Au Luxembourg la consommation en eau est de 120.000 m3 par jour. Cette quantité est assurée pour 2/3 par l’eau souterraine et pour 1/3 par le traitement d’eau superficielle ou eau de surface. L’Agence de la gestion de l’Eau (AGE) assure le contrôle de l’eau.

La Chambre d’agriculture n’est pas à l’aise avec les plans sectoriels. Pour elle l’activité agricole doit être maintenue dans toutes les zones. Ainsi le plan sectoriel Logement ferait perdre 467 hectares de terres agricoles. Dans le plan sectoriel Zones d’activité il y aurait perte des zones tampons dont la largeur peut atteindre 300 mètres. Le plan sectoriel paysages prévoit plusieurs zones, dont celle du réseau écologique. Selon les estimations 40.000 hectares de terres agricoles seraient plaçées sous la servitude du droit de préemption (12 octobre 2014).

Les représentants du monde agricole revendiquent que le secteur soit renforçé économiquement, même s’il ne représente qu’un purcentage inférieur à 1% du PIB. La production d’aliments de qualité est leur rôle. La Baueren-Allianz a boycotté le rassemblement d’Ettelbrück. Six députés CSV et Roy Reding sèchent la Chambre pour assister à cette manifestation (20 novembre 2014).

BANQUES, FONDS ET ASSURANCES

Schneider : L’ABBL est le premier conseiller du gouvernement.

La Banque Centrale et le CEPS/INSTEAD lancent, pour une durée de 6 mois, une nouvelle enquête sur le comportement financier et la consommation des ménages. (28 mars 2014).

Le Luxembourg va signer le FATCA (Foreign Account Tax Compliance Act). Le modèle type 1 choisi par le Luxembourg correspond à l’échange automatique d’informations contrairement au modèle 2 qui a notamment été signé par la Suisse correspondant à un échange d’information sur demande.

59.4 milliards d’euros issus de dépôts de ménage se trouvent auprès de banques luxembourgeoises à la fin de septembre 2013. 27.6 milliards proviennent de ménages luxembourgeois, 19 milliards proviennent de non-résidents citoyens d’un Etat membre de l’UE et 12.8 milliards proviennent des non-résidents hors UE.

La Banque Centrale Européenne (BCE) prévoit une inflation grimpant à 1.0% en 2014 puis 1.3% en 2015 et 1.5% en 2016. L’inflation en zone Euro le mois dernier n’avait atteint que 0.7%, un niveau très mou qui nourrit les craintes d’une déflation généralisée, une spirale à la baisse des prix et des salaires paralysant l’économie pour un long moment. (26 mars 2014). 

La Société nationale de crédit et d’investissement (SNCI), la banque de développement publique du Luxembourg, a décidé de réduire de 0.5% le taux de ses produits pour donner un coup de pouce à l’économie. Ce sont des taux fixes sur toute la durée du prêt, ne comportant ni frais, ni commissions et les prêts peuvent être remboursés par anticipation sans pénalités, contrairement à ce qui est proposé dans la plupart des banques classiques. (19 mars 2014).

Le Luxembourg devrait signer la semaine prochaine l’accord politique sur la fiscalité de l’épargne. Luxembourgeois et Autrichiens posent comme condition de disposer d’un seul modèle mondial d’échange automatique d’informations fiscales, alors qu’actuellement il existe plusieurs normes.

Le secret bancaire vient de tomber pour les étrangers ayant un compte à Luxembourg. La Suisse avance dans la direction de l’alignement sur les standards de l’OCDE qui seront présentés en juin 2014. L’ABBL appelle les autorités à veiller à ce qu’un cadre unique, homogène et cohérent soit mis en place pour l’échange automatique des informations. Les différentes approches de l’UE et de l’OCDE doivent être alignées afin d’éviter une prolifération coûteuse et laborieuse des normes et de dates d’entrée en vigueur différentes. L’ADR se soucie de l’avenir de la place financière luxembourgeoise. Le parti regrette que le Premier ministre, Xavier Bettel, ait donné son accord sans obtenir au préalable de véritables garanties en ce qui concerne la concurrence des autres places financières comme la Suisse. D’après le parti, le Premier ministre a sacrifié le secret bancaire. (26 mars 2014). Une fois la directive sur la fiscalité de l’épargne en vigueur, le Luxembourg perdra gros en termes de recettes fiscales. Une moins-value que le ministère des finances estime à 47 millions d’euros par an. La fin du secret bancaire est entré en résonnance avec une étude du Statec qui pronostique jusqu’à 2000 emplois supprimés avec l’instauration de l’échange automatique. BGL BNP PARIBAS a annoncé vouloir supprimer 170 postes d’ici 2016. L’ALEBA demande des salariés de la finance formés en continu.

Face aux critiques émanant d’une institution - le forum mondial- qui n’est pas légitime, car composé de fonctionnaires dont les compétences se limitent à formuler des recommandations, le parlement a voté le projet de loi sur l’échange de renseignements à des fins fiscales (Secret bancaire). Cependant ce texte est en contradiction avec les droits fondamentaux, car le client n’est pas informé et n’a pas de possibilité d’un recours (5 novembre 2014).

Le triple A a été confirmé par Standard et Poor’s pour la dette à long terme et A-1+ pour la dette à terme. Alors que plusieurs pays (Autriche, la Belgique, l’Estonie, la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Italie, le Portugal, la Slovaquie et l’Espagne) s’interrogent sur les effets extraterritoriaux possibles de la taxe de transaction, l’ALFI (Association Luxembourgeoises des fonds d’investissements) réitère son opposition à un projet qui va impacter le Grand-duché. (7 mai 2014).

La Banque européenne d’investissement (BEI) est le plus grand prêteur et emprunteur multilatéral au monde, devant la Banque Mondiale. Si les prêts ne sont pas remboursés, il existe néanmoins un crédit de garantie du budget européen. Les projets permettent d’aider à ce que les PME se développent, via l’action des banques locales à qui sont transmises les lignes de crédit. Au total la BEI a prêtée 71.7 milliards d’euros en 2013, dont 10% à l’Etranger (Ukraine, Russie, Turquie). 2000 personnes travaillent à la Banque, tandis que la Banque Mondiale emploie 16.073 personnes.

La Banque centrale du Luxembourg réclame des moyens humains et financiers pour être à la hauteur de ses nouvelles missions (surveillance des établissements de crédit – ce sont des banques de moindre importance- décidée par la BCE) (16 mai 2014).Quant à la BCE, elle devient le superviseur des grandes banques.

La BCE n’a pas reçu de la part du gouvernement les statistiques demandées en matière de finances publiques et ne pourra donc pas faire une analyse adéquate sur l’évolution des finances publiques (17 juin 2014).

La dette publique est en partie une dette vis à vis du reste du monde (Henri Sneessens, professeur d’économie à l’Université du Luxembourg).

La création d’un établissement public des services de secours sera en partie financée par le secteur des assurances par le biais de l’assurance-automobile. Ce modèle existe déjà pour les assurances – incendies (Dan Kersch : 25 octobre 2014).

Les fonds luxembourgeois ont franchi en septembre une nouvelle barre symbolique avec 3.000 millliards d’actifs sous gestion. Il y a en tout une domiciliation de 3.900 fonds. L’ALFI qui est l’association des fonds d’investissements souligne que le Luxembourg a toujours fait preuve de flexibilité en créant des produits qui peuvent s’adapter aux besoins d’investisseurs venant du monde entier (25 octobre 2014).

26.055 personnes étaient employées dans les établissements de crédit du Luxembourg au 30 septembre 2014.

Pour le budget 2014/15 les banques vont verser 41 millions (Dan Kersch : 27 octobre 2014).

Les actifs bancaires se l’Union européenne se chiffrent à 45.000 milliards d’euros. Seuls 28 % servent à prêter de l’argent aux entreprises non financières et aux particuliers. Les ¾ restants sont destinés à la spéculation et des prêts entre financiers. Seuls 7% des produits dérivés, ces promesses d’échange et d’achat qui atteignent 700.000 milliards de dollars (douze fois le PIB de la planète), ont un lien avec l’économie réelle. Pourquoi les universités qui sont largement financées par des deniers publics devraient-elles financer des spécialistes de l’évasion fiscale ? (Thierry Philipponnat ancien banquier passé du côté des ONG).

BUDGET

BUDGET 2014

Gramegna reconnaît que le pays a perdu en compétitivité après des années sans croissance qui furent très difficiles. Le budget comporte un paquet d’économies de 230.000.000.Le budget de 2015 sera d’une nouvelle génération.

Le budget de coopération s’élève toujours à 1% du PIB et cette année il sera de 323 millions d’euros.

10 février 2014 : Bettel dit que : En 2003, la dette publique était de 1.5 milliard d’Euros et en 2013 de 11 milliards d’Euros. Et si la politique ne change pas, elle atteindra 15 milliards d’euros en 2016.Nous ne pouvons pas faire la politique de l’espoir. Chaque décision que nous prenons a des conséquences sur plusieurs niveaux. Il faut tous les prendre en compte et les expliquer. Notre plan est d’arrêter les dépenses peu raisonnables et ainsi stabiliser les finances publiques. Il faut s’attaquer à la simplification administrative, ce monstre du Loch Ness dont tout le monde parle, mais que personne n’a vu. Cette fois-ci nous allons le voir. Le Grand-Duché a de nombreux atouts. Par exemple, 60% des enfants n’ont pas le luxembourgeois comme langue maternelle. Ceci ne doit pas être considéré comme un problème, mais comme un avantage. Il est important que l’école sache s’adapter. Nous devons créer une société dans laquelle les gens se lèvent avec plaisir le matin, ont envie de vivre, de s’investir et de s’épanouir.

Im Staatshaushalt werden 231 Millionen gespart (137 Millionen Investitionen, die zurückgesetzt werden; 50 Millionen Betriebskosten; 35 Millionen Studentenbeihilfen und 9 Millionen für Neueinstellungen beim Staat).

L’éclairage sur les autoroutes luxembourgeoises sera éteint de minuit à 6 heures. Les échangeurs et d’autres points dangereux de l’axe autoroutier seraient cependant exclus de cette mesure qui doit permettre d’économiser 100.000 Euros de frais d’électricité. (4 mars 2014).Le démontage de 597 lampadaires sur l’A6, l’A13, l’A1 et l’A7 a coûté cependant 76.000 Euros hors TVA. Leur remplacement aurait coûté 700.000 euros et l’alimentation en électricité 100.000 euros, donc en fin de compte 724.000 euros d’économies réalisées selon Bausch. ???? (17 mai 2014).

Le BUDGET 2014 : Le gouvernement veut faire 231 millions d’euros d’économies dont 35 millions venant des étudiants (bourse de base de 2000 euros et entre 500 et 2500 euros de bourse sociale si le revenu des parents n’atteint pas 4.5 fois le salaire social minimum. En plus s’ajoute une bourse de mobilité s’élevant à 2000 Euros), 50 millions proviennent de la réduction des coûts de fonctionnement et le reste provient de la réduction des investissements. C’est bizarre, car un des objectifs du gouvernement est d’augmenter le nombre des diplômés luxembourgeois. (Critique des fonctionnaires). Mais la réforme de la fonction publique coûtera plus chère (entre 4 à 9 millions par an). Jeudi 15 mai 2014 : Suite à une protestation des élèves les chiffres ont été révisés : 2000 Euros comme bourse de base par année académique. 2000 Euros par année académique pour les étudiants qui poursuivent des études dans un pays autre que le pays de résidence. La bourse sociale est échelonnée selon le revenu des personnes en charge de l’étudiant (maximum 3000 par année académique). Bourse de famille : 500 euros par étudiant et par année académique accessible à chaque étudiant dont au moins un frère et une sœur suit également les études supérieures. Les frais d’inscription dépassant 100 euros sont pris en charge jusqu’à concurrence de 3.700 euros par année académique, à raison de 50% de bourse et 50% de prêt. Le Comité d’action 6670 n’est pas d’accord avec ces amendements et continuera ses actions de contestations (16 mai 2014).Die OGBL fordert eine Erhöhung der der Basisbörse auf 4.600 Euro, die so der Summe des 2010 abgeschafften Kindergeld entspricht. Die Grundbörse dürfte nicht weniger ausmachen als Kindergeld mit Kinderbonus und Schulanfangszulage zusammen. Nicolas Schmit : Il faut préserver la formation et l’éducation des coupes budgétaires. (Discours à la 103ième Conférence internationale du travail à Genève le 10 juin 2014) ???

Fin des agences du tourisme à Berlin, Bruxelles et la Haye (Etienne Schneider). Les TIC vont remplacer ces bureaux de façon efficace (19 septembre 2014).

La direction de la Coopération au développement et de l’action humanitaire du ministère des Affaires étrangères a annoncé faire une contribution additionnelle de 100.000 euros pour soutenir les efforts de l’OMS dans la lutte contre l’Ebola. Déjà au mois de mai le Luxembourg a accordé une enveloppe de 100.000 euros à Médecins sans frontières. (11 août 2014).La ministre de la Santé a validé la mise en disposition d’une première tranche d’aide financière à hauteur de 300.000 euros pour lutter contre l’épidémie d’Ebola sur demande des médecins sans frontière (23 septembre 2014).

Les rentrées de TVA sont inférieures de 102.2 millions d’euros par rapport aux chiffres estimés au mois d’avril. Alors que l’Etat espérait 3.71 milliards d’euros de recette pour la fin de l’année, elles ne devraient pas dépasser 3.61 milliards (13 novembre 2014).

BUDGET 2015

D’abord le support utilisé est une carte plastique de laquelle se détache une clé USB. Ceci pour des raisons économiques. Cependant ceci n’est pas prévu par le règlement de la Chambre (Question parlementaire urgente du CSV). Concernant les réactions de l’opposition, pour Turpel il s’agit d’un screening pour voir où l’on peut faire des économies au niveau des dépenses sociales. Il n’y a pas eu de discussions sur des économies éventuelles concernant la Cour-grand-ducale ou l’armée.Pour le CSV la structure du budget n’a pas changé. 400 articles sont supprimés et cela est très difficile pour la Chambre de faire le contrôle. Pour l’adr le budget présente toujours un déficit de 800 millions. Le gouvernement pratique une politique antinataliste.

La fameuse contribution de 0.5% rapportera 120 à 130 millions d’euros par an. Le montant unique de 265 euros concernant les allocations familiales permettra de réaliser des économies de 2.5 millions d’euros pour 2015 et de 17 millions pour 2018. La suppression de l’allocation- éducation et maternité permettra des économies de plus de 70 millions d’euros jusque 2018.Ces allocations avaient permis à 8.000 familles de choisir leur mode de vie familiale (Hetto Françoise). Un fonds souverain intergénérationnel sera créé alimenté annuellement à hauteur de 50 millions d’euros. Le ministre des finances Gramegna a annoncé un emprunt de 1 milliard d’euros en vue de combler le déficit avec l’objectif d’établir l’équilibre budgétaire en 2018, grâce aux mesures contenues dans le paquet d’avenir, dont la hausse de la TVA et la contribution pour l’avenir des enfants.

Pour l’aide au réemploi l’Etat plafonnera son aide au salaire social minimum (15 octobre 2014).

Le compte général de l’Etat affiche pour l’année 2013 un excédent des recettes de 359.1 millions d’euros. Initialement le budget de l’Etat prévoyait un déficit de 558.4 millions d’euros. Comme le révèle le rapport de la Cour des Comptes sur l’exercice 2013 de l’Etat, le résultat positif s’explique en grande partie par le recours à de nouveaux emprunts d’un montant global de 3.050 milliards d’euros.

Consultation payante pour les sportifs qui ont loupé leur rendez-vous initial au contrôle médical sportif (medico) (25 septembre 2014).

Le Budget va imposer une cure de rigueur aux ONG. Il faut devenir plus professionnel ??? Les frais administratifs vont passer de 15% à 12%.( 11 novembre 2014).

Accord du Gouvernement avec les 3 syndicats (28 novembre 2014) :

  1. Bei de Sozialversécherunge gëtt et keen Aschnëtt.
  2. D'Aide au Réemploi an d'Fleegeversécherung gi reforméiert.
  3. D'Préretraite solidarité gëtt ofgeschaaft an duerch eng Préretraite progressive ersat.
  4. An eben den 0,5-Prozent-Bäitrag gëtt an eng Steier ëmgewandelt mat engem Fräibetrag vun engem Mindestloun . Et ass eng temporär Mesure an dauert bis dat neit Steiergesetz a Kraaft trëtt (2017). Et ass eng Perte vun 40 Milliounen fir den Staat). (Il devrait générer 80 millions de recettes en 2015 et 100 millions d’euros en 2016).
  5. Wichteg fir d'Gewerkschaften an hiren Accord war, dass se aktiv matagebonne gi beim Ausschaffe vun der grousser Steierreform.
  6. Fir de Premier ass et wichteg, dass de Sozialdialog nees fonctionnéiert.
  7. Den trimestre de faveur gëtt eréischt am Mé 2015 ofgeschaaf.




De Vize-Premier Etienne Schneider huet no der Reunioun - op Twitter - vu "fairen Diskussiounen" an engem "anstännegen Accord" geschwat, deen ee mat den 3 Gewerkschaften iwwer den Zukunftspak fonnt hätt.

De Laurent Mosar (CSV) twittert dogéint, aus dem Zukunftspak géif elo definitiv e Steierpak ginn. (Le paquet d’avenir génère 33.5 millions d’euros au lieu des 50.5 millions d’euros prévus initialement.)

Concernant la Coopération, le Luxembourg continue à investir 1% du RNB ce qui revient à 323 millions.

Pour le budget il y a recours à des consultants financiers externes pour l’établissement des projets de loi : une facture de 650.000 euros qui, selon la CHFEP (Chambre des Fonctionnaires et Employés Publics) aurait pu être évitée en sollicitant les forces vives aux ministères (20 novembre 2014).

Pour le budget 2015 les dépenses sont chiffrées à 12.945 milliards et les recettes à 12.377 milliards. Il y a un déficit de 568.4 millions. Pour établir le budget nous avons tablé sur une croissance de 2.7% dixit Gramegna.

CANNABIS

Cannabis: Bettel: Haben wir sonst keine Probleme im Land? Gilles Baum: Für uns hat die Frage keine Priorität. Dr Krieps und Dr. Mertens seien sogar ausgesprochene Gegner einer Reform der Drogengesetzgebung.

Le plan d’action national relatif au combat contre les drogues repose sur 2 piliers : la réduction de la demande et celle de l’offre. Parmi les projets innovateurs dans le cadre du plan d’action figurent la création d’un service médical mobile intervenant dans certaines structures spécialisées et la planification d’un nouveau centre d’accueil pour toxicomanes à Esch /Alzette. Une nouvelle stratégie relative à la prévention de la consommation, à l’information et à la responsabilisation des jeunes devra être définie.

Le CePT est pour la dépénalisation du Cannabis.

La prostitution et le trafic de drogues ont un impact de 0.23% sur le PIB au Luxembourg (= quelques 100 millions d’euros).

Déi jonk Gréng begréissen déi rezent Diskussiounen iwwert d'Legaliséiere vum CANNABIS an d'Entkriminaliséierung vun de Konsumenten.

Sie weisen e Mëttwoch de Moien an engem Communiqué drop hin, dass net nëmmen an den USA, mä och an Europa eng konstruktiv an onpolemesch Diskussioun gefouert gëtt. Déi jonk Gréng géifen d'Problematik ronderëm de Cannabis an aner psychoaktiv Substanzen schonn zanter Joeren thematiséieren, heescht et an hirem Schreiwes. Sie sin der Meenung, dass eng Diskussioun iwwert de Cannabis dréngend noutwendeg ass. An eiser Gesellschaft wier de Konsum vun Haschisch nämlech nach ëmmer schlecht gesinn. Déi jonk Gréng fuerderen dowéinst eng Opklärungscampagne fir d'Viruerteeler aus der Welt ze schafen a weisen drop hnn, dass d'Entkriminaliséierung vun de  Cannabis-Konsumenten scho bei den Neiwahlen 2013 am Wahlprogramm vun déi gréng stoung a sech och aner Parteien fir eng Legaliséierung staark maachen. Déi jonk Liberal hate virun e puer Deeg schonn déi selwecht Fuerderungen formuléiert. 

Déi jonk Gréng ginn dovun aus, dass mat der Réckendeckung vun zwou Regierungsparteien eng konstruktiv gesellschaftlech Debatt mat Vertrieder aus Politik a Gesellschaft iwwert de Konsum vu Cannabis kéint entaméiert ginn. 



Sie wëllen an dem Kontext am Hierscht all betraffen Akteuren invitéieren sech un een Dësch ze setzen an dann eng breet national ëffentlech Debatt lancéieren.

Pirates: « Nous ne souhaitons pas la vente libre au Cactus, mais qu’il puisw être consommé au privé. Il faut considérer la question des drogues du point de vue médical et non criminel. »

Déi Lenk : Revendication de la dépénalisation du cannabis (17 septembre 2014). Le gouvernement n’a pas l’intention d’agir dans ce domaine (Felix Braz).

(27 septembre 2014) Les jeunes veulent légaliser le cannabis. Cinq organisations de jeunesse de partis politiques (Déi Greng, Déi Lenk, Communistes, de parti démocratique et les pirates) ont décidé de former une alliance (Cannabis Bündnis) pour militer en faveur de la légalisation de cannabis, avec pour constat que la politique actuelle est un échec. Pourquoi pas de référendum sur le cannabis ?

COMMUNES

Le ministre de l’Intérieur a garanti que la fédération des pompiers aurait toute sa place dans la future organisation des secours. Il y a encore 5.337 pompiers en activité. Le service » First responder » sera bientôt opérationnel. (27 avril 2014).

Les commissariats de District vont disparaître.

Un pays, 106 prix de l’eau. Il revient aux communes de déterminer le prix de l’eau. Ce qui donne des écarts importants. Une harmonisation est envisagée, même si cela ne fait pas plaisir à tout le monde.

Question. Prix unique ou prix harmonisé ?

Eicher : Il faut savoir qu’il y a 3 piliers sur lesquels comptent les communes. C’est l’impôt commercial communal (ICC), le fonds de dotation communal (FCDF) et leurs taxes. Tout le monde rural se trouve piégé par trop d’urbanisation. Nous connaissons des problèmes de mobilité que nous n’avions pas auparavant. Il faudrait surtout trouver de l’emploi adapté dans la région. En cas de fusion des communes, le soutien financier sera diminué. Nous avons la Société nationale d’habitation à bon marché et le Fonds de logement qui travaillent au nom de l’Etat et qui ont parfois du mal à réaliser certains projets pour des raisons d’autorisation.

Les subventions allouées dans le contexte de la fusion des communes seront calculées sur le nombre total des habitants de chaque commune à fusionner. Pendant 2015 à 2016, l’aide étatique sera de 2000 euro par habitant et commune pour la tranche d’habitants allant jusqu’à 2000 et de 1000 euros par habitant et commune pour la tranche d’habitants allant de 2001 à 3000. (29 avril 2014). Il faut épargner.

Im Zuge der Reform des Verwaltungsapparates werden die Distrikts Kommissare in Zukunft weichen müssen, die seit 170 Jahren bestehende Verwaltungsgliederung war seit Längerem in der Diskussion, und es bestand Konsens, diese Gliederung aufzugeben. Ursprünglich sollten die Distrikte als Schaltstelle zwischen Ministerium und Gemeinde funktionieren, die Gemeinden sollen jetzt an der längeren Leine geführt werden, so Innenminister Dan Kersch. Mit den Kommissaren werden auch die Distrikte verschwinden, so dass die Karte Luxemburgs neu gezeichnet werden muss. Das Personal wird in die einzelnen Ministerien versetzt. (19. Juli 2014). 

Le Syvicol redoute d’importantes pertes pour les communes en raison des mesures d’économies du gouvernement. Il y a risque de budgets communaux déficitaires. (14 novembre 2014). Dan Kersch parle de 30 à 40 millions (27 octobre 2014). Le CSV parle de 139 millions, le Syvicol parle de 100 millions. Quel pêle-mêle! Il faut noter que la hausse de la TVA va profiter au financement des services de secours. De même l’accord salarial (suppression des biennales, trimestre de faveur) impactera favorablement les communes.

Solidarité intercommunale : Sans solidarité nous n’arriverons à rien. Ou bien elle se fait de manière volontaire oubien elle sera imposée (Dan Kersch : 27 0ctobre 2014).

Le Syvicol insiste à retirer les mesures suivantes du paquet d’avenir : la non-participation des communes à la hausse de la TVA, l’abolition de la participation étatique aux majorations biennales et le plafonnement des recettes de l’impôt commercial communal (9 décembre 2014).

CULTURE

Staatsministerium dementiert Staatsminister

„Kommunikationsdebakel“ nennt die Bistums-Zeitung heute das Hin und Her über die „Weltkriegsausstellung“, die wegen fehlendem Geld (lappige 256.000 Euro eines Staates, der die Nummer Eins bei den Ausgaben der Entwicklungshilfe auf der Welt ist!) definitiv nicht stattfinden wird. „Dies gaben Staats- und Kulturministerium bekannt und revidierten damit Aussagen von Premier Bettel!“ Nur zum Begreifen: Das Staatsministerium, dessen Chef bekannterweise Xavier Bettel selbst ist, gibt bekannt, dass dieser Bettel Blödsinn geredet hat! Solch eine Kommunikation ist neu. Aber bekanntlich geht Gambia ja neue Wege. (Luxprivat).

Il n’y a pas de communication cohérente et efficace. (Quotidien) (28 mars 2014).

Après l’Orchestre philharmonique de Luxembourg (OPL) privé de tournée en Chine, c’est au tour d’une exposition préparée par l’Université d’être supprimée, pour raison budgétaire. Annoncée par le ministère de la Culture, cette annulation d’une exposition sur «  La petite guerre - le Luxembourg entre 1914 et 1919 » doit permettre d’économiser 256 000 euros. Un tarif qui selon le ministère, est lié au coût du montage matériel qui «  n’était pas compris dans la convention entre le ministère de la Culture et l’Uni ». L’annulation de la tournée de l’OPL a épargné 230 000 euros. En plus le Luxembourg sera absent de l’Exposition universelle de Milan, qui met en avant la sécurité et la qualité alimentaire.

Le Picasso reste au pays.C’est un mauvais achat car il a coûté trop cher et si on le revend aujourd’hui, on perd de l’argent. Bettel parle du Picasso «  Paysage de Cannes au crépuscule » acheté pour 4.7 millions d’euros que Gramegna voulait revendre. Donc le tableau sera intégré dans le patrimoine culturel national (23 octobre 2014).

En 2012 le montant total des aides déboursées par le fonds social culturel a été de 1.676 380 Euros. En 2013 48 artistes professionnels indépendants et 135 intermittents du spectacle ont bénéficié des aides sociales destinées aux artistes.

La politique d’austérité du gouvernement fera-t-elle des enfants une génération culturellement perdue ? (27 octobre 2014). La culture n’est pas au bout de ses peines (Fermeture des musées en hiver et autres mesures pour une économie de 20 millions sur 4 ans). Revirement de situation le 21 novembre 2014 : Le musée de la Forteresse restera ouvert en hiver, mais fermera ses portes tous les lundis.

ECONOMIE

L’accord de libre-échange transatlantique sera moins rose et fera polémique. (Ernst-Christophe Stolper : politologue allemand).

De Le problème est, selon Nicolas Soisson, que «  le secteur des technologies de l’information et de la communication a actuellement du mal à trouver au Luxembourg des candidats avec un niveau de qualification élevée.

Entre 2011 à 2013, 61 nouvelles entreprises industrielles se sont établies au Luxembourg. Elles ont créé 464 emplois. Sur ces 61 entreprises, 15 ont fait appel à l’ADEM pour pourvoir 90 postes.

Le Quotidien : Le coût salarial au Luxembourg est de 35.70 euros. En Belgique : 38, en France : 34.10, en Suède : 40.10, en Bulgarie : 3.70 et en Roumanie : 4.60. Le STATEC parle d’un coût horaire moyen de 33.91 euros et reste inférieur à celui de la France et de la Belgique. Les cotisations patronales ne représentent que 14 %, ce qui est relativement faible. (19 novembre 2014). Le Quotidien : Le coût salarial est plus élevé dans le secteur tertiaire (36.16 euros) que dans le secteur industriel et la construction (27.10 euros).Le secteur financier et des assurances a le coût horaire le plus élevé (56.66 euros).Les coûts horaires les plus faibles sont trouvés dans l’hébergement et la restauration (19.55 euros) et dans les activités d services administratifs et de soutien (19.36 euros). Les charges sociales sont en moyenne de 4.38 euros par heure. (17 septembre 2014). Les charges patronales restent basses au Luxembourg, mais en 10 ans le coût salarial a augmenté de 30% contre 10% en Allemagne. Il faut combattre l’absentéisme abusif qui a un ordre de grandeur de 100.000.000 par an. (Le ministre Schmit parle de 51.000.000). La mutuelle des entreprises créée avec le statut unique est chroniquement déficitaire. Le gouvernement a décidé d’enrayer la ligne budgétaire qui servait à combler ce déficit. (Robert Dennewald). Avec 1773 heures par an en 2012, au Luxembourg, un salarié à temps complet travaille plus que dans la plupart des pays européens.Il travaille plus que ses trois voisins.

L’agitation monte au Luxembourg. HNCA, le nouvel actionnaire de Cargolux, compte signer un partenariat avec L’aéroport de Hahn et de Leipzig (9 mai 2014).

Le directeur général de la Chambre des métiers, Tom Wirion, a insisté sur la nécessité de mieux diriger les jeunes vers l’artisanat. Le secteur emploie désormais plus de 80.000 personnes et dénombre 6.300 entreprises.

Le secteur de la construction compte 40.000 emplois, occupés très majoritairement par des étrangers, soit plus de 10% de l’emploi total. Si une population grandit et que le territoire ne suit pas, les prix des logements augmentent. Nous ne pouvons pas, comme micro-Etat, compter parmi les dix ou douze premières places financières au monde, bénéficier de salaires et de pensions élevées (enfin, pour la plupart) et payer pas cher nos terrains à bâtir, nos maisons et nos appartements. (Directeur du Quotidien : Marc Gengler).

L’Etat devrait monter au capital du groupe Enovos à hauteur de 51%.

Olivier Landini : Comment seulement imaginer que nos industries puissent à long terme en concurrencer d’autres qui elles ne respectent ni les standards sociaux, ni les standards sanitaires, ni les standards environnementaux qui prévalent pourtant en Europe ? C’est tout simplement de l’utopie. De l’hypocrisie dans le pire des cas, du court- termisme dans le meilleur, mais à coup sûr une illusion. De la fumée. Peut-être osera-t-on avoir le courage de défendre le modèle européen, de le promouvoir et de le diffuser.

Gründung eines Hohen Rats zur Förderung von kleinen und mittelständigen Unternehmen. 180.000 Menschen arbeiten für kleine und mittelständige Betriebe. (Haut Comité pour le soutien des PME). Son travail se concentre sur la création d’entreprises. L’entrepreneur qui a fait faillite sans qu’il soit fautif mérite une seconde chance.

Etienne Schneider : Il faut promouvoir des formations dont le pays a besoin. Amazon embauche massivement, mais ne trouve pas de personnel qualifié. (31 mai 2014).

Le STATEC vient de publier la liste des principaux employeurs au Luxembourg d'après l'effectif au 1er janviet'2014, ventilés selon la taille respectivement la branche d'activité économique. Les 20 principaux employeurs d'après l'effectif au 1er janvier sont les suivants :

  1. Groupe Arcelor Mittal : 4 600
  2. BGL BNP Paribas : 4 060
  3. Groupe Cactus: 3 990
  4. Post Luxembourg : 3 990
  5. Groupe CFL : 3 970
  6. Goodyear Dunlop Tires Operations SA: 3 250 '
  7. Groupe Dussmann Luxembourg: 3110
  8. Luxair : 2 390
  9. Groupe Pricewaterhouse Coopers: 2 280
  10. Centre'hospitalier de Luxernbourg; 2130
  11. Fondation 'Steftung Hellef Doheem: 1 950
  12. Groupe BIL : 1 940
  13. Centre hospitalier Emile-Mayrisch: 1 910
  14. Banque et Caisse d'epargne de l'Etat, Luxembourg: 1 780
  15. Sodexo Luxembourg : 1660'
  16. Etablissement public Centres, foyers et services pour personnes âgées (Servior) : 1 650 '
  17. Elisabeth : 1 560
  18. Deloitte Luxembourg : 1530
  19. RBG Investor Services Bank SA:1470
  20. Nettoservice : 1 380



La Chambre de commerce propose la création d’un assessment center (centre d’évaluation) pour détecter les carences des candidats à l’apprentissage avant la signature d’un contrat. Ceci ferait gagner du temps aux entreprises. Il y a en outre manque de statistiques sur le bilan de la formation professionnelle pour pouvoir voir où se situent les problèmes. Son directeur Carlo Thelen pense qu’il faut un plus grand effort de consolidation du budget 2014/15, notamment en épargnant 480 millions d’euros additionnels. Ceci en abrogeant une série d’abattements fiscaux, en triplant l’impôt foncier, en abolissant le forfait d’éducation (Mammerent) et l’allocation de fin d’année des pensionnés ou en ralentissant considérablement les recrutements de l’Etat pour limiter l’augmentation à 0.5% de 2016 à 2018 (18 novembre 2014).

L’Etat n’emploie que 2.8% de travailleurs handicapés au lieu des 5% fixés par les textes (700 sur 25.000).

Les entreprises de moins de dix salariés consacrent le plus d’argent à la formation continue que les autres. Elles affectent en moyenne 4.3% de leur masse salariale à ce poste contre 2.1% aux moyennes et grandes entreprises (de 100 à 999 salariés) et 2.9% aux entreprises de plus de 1000 salariés. 1170 entreprises ont offert des formations à leurs salariés et soumis une demande de cofinancement public afin de bénéficier de l’aide étatique en matière de formation professionnelle continue. Au niveau des banques, des entreprises n’appliquent clairement plus l’accord sur la formation professionnelle, alors qu’elle devrait être au contraire un moyen de maximiser les opportunités d’emploi en garantissant la reconversion des employés qui sont de plus en plus nombreux à être touchés par des restructurations au sein de leur entreprise (Veronique Eischen :  OGBL). Le secteur des banques et des assurances concerne près de 65.000 emplois soit 17 % de l’emploi total au grand-Duché.

Création des premiers sukuks (9 juillet 2014).

Le gouvernement défend le TTIP. Il met en avant les avantages qu’un accord de libre-échange entre l’UE et les Etats-Unis peut avoir. Certains points cependant restent contrastés. Selon l’Association Fairtrade Luxembourgle TTIP menacerait les avançées du commerce équitable en Afrique, en Amérique latine et en Asie.Rien qu’au Luxembourg 10 millions d’euros ont été dépensés en 2013 pour acheter des produits équitables (27 novembre 2014).

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a demandé à Etienne Schneider d’intervenir auprès de l’UE (Jean Claude Junker) pour accélérer les discussions sur un accord de libre échange commun. Schneider lui a signifié qu’en tant que vice-Premier ministre d’un pays à l’architecture économique ouverte, il était opposé à toute forme de protectionnisme et qu’il jouerait alors volontiers le rôle d’émissaire ??? (Et la Chine avec ses marchandises à bon prix) ??? (10 0ctobre 2014).

La Banque de Développement publique du Pays la Société Nationale de Crédit et d’Investissement (SNCI) a décidé en 2013 d’adapter sa politique de prêts pour mieux répondre aux besoins de l’économie. Avec une hausse de 63 % de ses participations, elle prouve être un appui essentiel pour soutenir l’économie du pays. Il y a 3 nouveaux produits : Le PID qui est le prêt indirect Développement, le prêt Recherche, Développement, Innovation et le prêt Entreprises novatrices notamment sur base de prêts directs (18 juillet 2014).

En juin 2013, un arrêt ministériel a demandé à Arcelor Mittal la restitution des quotas perçus dans le courant de l’année 2012 pour le site de schifflange à l’arrêt depuis 2011. Ceci n’a pas été du goût du sidérurgiste qui a introduit un recours devant le tribunal administratif.

Umfrage zur TVA-Erhöhung auf Zweitwohnungen
„Alle sind Verlierer"


Die TVA-Erhöhung von drei auf 17 Prozent auf Zweitwohnungen wird negative Auswirkungen auf die Bau- und Handwerksbetriebe haben, sagt die „Fédération des artisans“.



- Die geplante TVA-Erhöhung auf Zweitwohnungen wird fatale Auswirkungen auf den Bau- und Handwerkssektor haben, die Nachfrage wird sinken, die Mieten werden steigen und die Schwarzarbeit zunehmen. Das ergab eine Umfrage der „Fédération des artisans“ bei 500 Betrieben aus dem Bau- und Handwerkssektor.


Kaum jemand außer der Regierung findet Gefallen an der geplanten TVA-Erhöhung auf Zweitwohnungen. Manche befürchten gar katastrophale Konsequenzen für die Betriebe, weil die Nachfrage sinken wird und die Auftragsbücher nicht mehr gefüllt sein werden und für die Mieter, weil die Besitzer die höheren Preise auf die Miete draufschlagen werden. Mit der Maßnahme erreiche der Staat das genaue Gegenteil dessen, was er eigentlich vorhatte, nämlich den Bau von Wohnungen anzukurbeln. „Alle sind Verlierer", so das Fazit des Generalsekretärs der Handwerkerföderation, Romain Schmit.

75 Prozent der befragten Betriebe gehen davon aus, dass die Maßnahme bedeutende bis sehr
bedeutende Auswirkungen auf ihre Aktivität haben wird.

81 Prozent rechnen mit Umsatzeinbußen, weil die Investitionen zurückgehen.

66 Prozent befürchten negative Auswirkungen auf die Beschäftigung.

88 Prozent gehen davon aus, dass die Immobilienpreise und die Mieten steigen werden.

89 Prozent erwarten eine Zunahme der Schwarzarbeit.

Die Ankündigung, dass die TVA-Erhöhung ab dem 1. Januar 2015 gelten wird, habe für große Aufregung gesorgt und treibe die Menschen dazu an, noch vor Ende des Jahres Baugenehmigungen einzuholen, um der TVA-Erhöhung zu entgehen. „Und die Betriebe stehen unter Druck, weil von ihnen verlangt wird, noch anfallende Arbeiten vor Ende des Jahres fertigzustellen", erklärt der CSV-Abgeordnete Marc Lies auf LW-Nachfrage.

60 Millionen Euro soll die TVA-Erhöhung in die Staatskasse spülen. Doch die Regierung habe die Rechnung ohne den Wirt gemacht, sagt Marc Lies. „Wenn die Mieten steigen, werden auch die Anfragen auf finanzielle Hilfen, zum Beispiel beim Mietzuschuss und bei den kommunalen Sozialämtern steigen. Was auf der einen Seite reinkommt, geht auf der anderen wieder raus", so der CSV-Abgeordnete.

L’ULC regrette l’augmentation de la TVA de 15 à 17%, la hausse de la TVA sur les boisons de 3 à 17% et sur une deuxième construction.

L’impôt sur les sociétés est de 29% pour le moment et le gouvernement réfléchit à une baisse pour le moment, selon « Dei LENK » (21 novembre 2014).

L’inflation générale a reculé au premier trimestre 2014 et s’est élevée à 0.98%. Le taux moyen en de l’Union Européenne est de 0.7%.

Sur le plan fiscal le G20 s’est saisi de 2 grandes priorités : Renforcement de la transparence pour lutter contre la fraude et l’évasion fiscale, ensuite l’optimisation fiscale. Des stratégies sophistiquées permettent aux multinationales de payer le moins d’impôts possibles (Voir le scandale LUXLEAKS).

Les entreprises ont sacrifié leurs bénéfices pour éviter les licenciements. Donc, ce ne sont pas les salariés qui ont payé le prix fort de la crise, mais bel et bien les entreprises (4 octobre 2014) (Robert Dennewald).

Il y aura suppression de l’aide à la création d’entreprise ce qui fera des économies de 200.000 euros en 2015 et de 350.000 euros en 2016. (17 octobre 2014).

Le Luxembourg a lançé son premier cluster du tourisme d’affaires et de congrès (23 octobre 2014). Le tourisme pèse lourd au Luxembourg: 3 milliards de chiffre d’affaires, 20.000 emplois et 6.5% du PIB. En comparaison l’industrie ne représente que 5.5% (Francine Closener).

L’Initiative «Digital Lëtzebuerg» a été présentée. C’est un plan de développement de l’économie numérique. La diversification des technologies est le but recherché. Les ICT doivent devenir un secteur fort de l’économie et plus encore (Bettel : 20 octobre 2014).

Les fonctionnaires doivent recevoir une prime unique de 0.9 % fin 2014 et une hausse de 2.2% au début 2015.

Pour améliorer le contexte économique, des adaptations sont nécessaires selon Jean-Jacques Rommes de l’UEL. Il souligne que le système des pensions est construit sur des fondamentaux insoutenables.Le mur se rapproche à grands pas.Des adaptations « pas commodes » sont une nécessité (7novembre 2014).

Lydia Mutsch reconnaît que des petits cafetiers de quartier sont contraints de fermer leurs portes de plus en plus souvent. Mais ce n’est pas la loi antitabac qui est en cause, mais plutôt la situation socio-économique (18 novembre 2014). François Koepp, le secrétaire de la Fédération nationale des hôteliers, restaurateurs et cafetiers du Grand-duché (HORESCA) ne croit qu’aux statistiques qui ont été falsifiées par lui-même.

La croissance va ralentir en 2015 selon le Statec, notamment la croissance du PIB sera uniquement de 2% au lieu de 2.9% (27 novembre 2014). Il faut se préparer à un avenir avec une croissance moindre à moyen et long terme tout en construisant un modèle économique durable (Franz Fayot) (17 décembre 2015).

Un comité de fonctionnaires sera chargé d’évaluer les rulings, mais la publication restera anonyme ??? (17 décembre 2014).

La légalité des rulings peut être mis en doute du moins au point de constitutionnel qui garantit l’égalité devant les impôts. (Fernand Müller : vice- président du personnel des finances en Europe).Les rulings, c’est juste une signature posée par le responsable du bureau chargé des rulings Marius Kohl. L’administration tamponne le projet ficelé par les BIG FOUR et les études d’avocats d’affaires. Ce sont des milliards qui manquent aux budgets de l’Etat.Cet argent se retrouve dans les poches des actionnaires. L’argent est sur le trottoir, mais personne ne le ramasse. Pourquoi personne ne tape du poing sur la table ? Le boucher ou le boulanger du coin payent 29% d’impôts sur leurs bénéfices contre 0% à 1% pour les multinationales. Vous verrez que les multinationales ne paieront toujours rien dans dix ans (20 décembre 2014).

EDUCATION

4,5 nei Poste fir Dossiere vu Studenteboursen ze verschaffen

Et sinn animéiert Deeg am Cedies den Ament, wou d'Dossieren traitéiert ginn, fir d'Studenteboursen ze kréien

Ëmmerhinn sinn et eng geschaten 25.000 Demanden, déi musse gekuckt ginn. Dofir goufen och 4 an en hallwen nei Poste geschaf.


D'Bewäerte vun den Dossieren ass duerch den neien Boursen-Système méi komplex ginn, wëll jo neierdengs d'sozial Selektivitéit spillt an no den eenzelnen Besoinen vun de Studenten gekuckt gëtt. Wéi den Educatiounsminister Claude Meisch e Méindeg de Muere sot, wier awer nach ëmmer keng Analyse iwwert d'Conditioune vun de Studenten op hiren Unie gemeet ginn – dee Monitoring soll am Hierscht mat der ACEL an aneren Studentenassociatiounen nogeholl ginn.

Och soll eng nei,uniform Struktur vu Studentevertriedung geschafe ginn,mat där d'Regierung een Interlocuteur an deem Domäine huet.

Plainte vun Elteren, wëll se net mat hirem zougewisene Montant averstan sinn

Et koumen dann awer och déi läscht Méint iwwer eng Hellewull vu Plainten eran, wouranner sech d‘Elteren net d'Accord soten mam Montant vun der Boursen, déi hinnen zougestanen gouf.Vu Journalisten gouf den Educatiounsminister Claude Meisch haut gefrot, wat mat deene Plainten geschitt?Vum Minister war et d'Äntwert, datt d'gewielt Approche déi vum gesonde Mënscheverstand wier.Op alle Fall wëll den Educatiounsminister all onnéideg Demarche virun de Geriichter verhënneren. All Veruerteelung vu Lëtzebuerg duerch den europäesche Geriichtshaff wier nämlech och mat engem „Image“-Schued verbonnen.Op där anerer Säit géif awer och Rieds goen vun Montantën, wou een net einfach kéint noginn.

Le ministre Meisch dit que des adaptations resteraient envisageables après l’évaluation de la réforme de juillet concernant les bourses. (20 octobre 2014).Une entrevue entre les associations d’éducateurs et le ministre de l’éducation nationale s’est révélée concluante le 21 mars 2014.

Le gouvernement a pris la décision de mettre un terme à la convention signée avec l’Association de formation et d’appui scolaires (AFAS), a annoncé le ministre de l’Intérieur. (8 mai 2014).

Face à la demande croissante d’inscriptions à la formation d’éducateur offerte par le seul lycée technique pour professions éducatives et sociales (LTPES), le ministre de l’éducation nationale s’apprête à instaurer un seuil limite de candidats admissibles. Pour la prochaine rentrée le seuil a été fixé à 250. L’APEL (Association professionnelle des éducateurs luxembourgeois) et L’APEG (Association professionnelle des éducateurs gradués) accueillent favorablement le numerus clausus, car ceci permet une meilleure qualité. (7 mai 2014).

Meisch: Lundi 31 mars: Il faut savoir que l’école est un cas particulier et il est plus difficile d’évaluer un enseignant qu’un autre fonctionnaire. Nous avons pratiqué une ouverture avec les enseignants en proposant l’évaluation collective qui n’a pas été demandée et qui n’est d’ailleurs pas acceptée par tous les syndicats. Si cette idée est rejetée, alors nous resterons sur l’idée d’une évaluation individuelle. L’éducation nationale fait partie de tout un Etat, ce n’est pas un monde isolé. On sait très bien que dans un petit pays comme le nôtre, à forte croissance démographique, on ne peut pas réduire le nombre de postes, mais il faut maîtriser cette croissance. Il faut adapter le système à la réalité budgétaire, sans perte de qualité et peut-être même avec un gain de qualité. Nous avons une pénurie de professeurs et il faut recourir à des chargés de cours qui n’ont pas toujours les qualifications demandées et cela ne contribue pas à la qualité de l’enseignement. Nous avons actuellement un quart de chargés de cours dans l’ensemble du corps enseignant. Dans l’enseignement fondamental. Nous avons des chargés de cours qui ont un niveau bac et une petite formation supplémentaire.

Dans les écoles fondamentales pour la rentrée 2015 le système de notation va être réintroduit avec 4 catégories. De A (excellent) à D (insuffisant).Un institut de formation de l’Education Nationale verra le jour d’ici septembre 2015. L’examen concours de professeur inclura des notions de base en pédagogie et en didactique. Un élève coûte 12.500 à 20.000 Euros par année. Seulement 69% des élèves détiennent un diplôme de fin d’études. (Moyenne de l’OCDE : 84%). Un enseignant de ly4ée avec 15 ans d’expérience gagne 77.820 euros par an (100.000 dollars). L’investissement dans l’éducation est de 3.4% du PIB.

Selon une étude récente, les décrocheurs scolaires seraient plus nombreux à souffrir de troubles psychiques que d’autres jeunes…ce qui a alerté les députés. (15 mai 2014).

Meisch : Les enfants d’immigrés ont des difficultés avec l’allemand et les jeunes luxembourgeois avec le français. L’objectif est d’avoir des crèches bilingues, car les enfants d’immigrés fréquentent bien souvent des crèches privées dans lequel le personnel est bien souvent francophone. Dans les crèches publiques les éducateurs s’expliquent en luxembourgeois. Le ministre souligne une prise en charge gratuite des enfants de moins de 3 ans, pas uniquement pour que leurs parents puissent travailler, mais aussi pour l’égalité des chances. Il faut en outre promouvoir l’autonomie des écoles aussi bien dans le fondamental que dans le secondaire. L’innovation vient du terrain et non du haut. (8 juillet 2014).

LUCET (Luxembourg Centre for Educational Testing).En coopération avec l’université on recherche à décripter les facteurs de réussite des élèves, mais aussi les raisons de leur échec. Toutes les 2 années on évalue les élèves du fondamental.Mehr als 5000 Kinder beenden die Grundschule.

Die Orientierungsphase betraf im vergangenen Jahr insgesamt 5090 Schüler aus den Grundschulen. 33 Prozent von ihnen wurde geraten, in den Sekundarunterricht (7e ES) zu wechseln. 48,5 Prozent wurden in den technischen Sekundarunterricht (7e ST) eingeordnet. 17,6 Prozent sollen den Weg des „régime préparatoire“ einschlagen.


Die Entscheidungen, die der Orientationsrat für jeden Schüler vom Zyklus 4.2 trifft, tragen nicht nur den schulischen Leistungen der Kinder Rechnung. Auch die Meinung der Eltern und die Analyse eines Psychologen werden mit in Betracht gezogen.

Im vergangenen Schuljahr waren Eltern und Orientationsrat in fast 83 Prozent der Fälle einer Meinung. In 13 Prozent der Fälle waren beide Seiten unterschiedlicher Ansicht. 252 Schüler stellten sich daraufhin einem Examen.


116 Schüler traten an, um den Sprung in den klassischen Sekundarunterricht zu schaffen. Die Erfolgsquote lag bei lediglich 4,3 Prozent. Von den 136 Schülern, die ein Examen bestritten, da sie in den technischen Sekundarunterricht anstatt in die Vorbereitungsstufe wechseln wollten, schafften nur 3,7 Prozent die Prüfung (19. Juli 2014).

Immer weniger Schüler im „Classique“. In Luxemburg nimmt die Zahl der Schüler, die nach der Grundschule in den Sekundarunterricht wechseln, seit Jahren kontinuierlich ab. Wie den Zahlen des Schuljahrs 2013/2014 zu entnehmen ist, werden hingegen immer mehr Schüler in das „régime préparatoire“ eingeordnet. Dabei handelt es sich um einen Vorbereitungsunterricht für lernschwächere Kinder. Das Unterrichtsministerium spricht von einer besorgniserregenden Entwicklung. Zurzeit wird eine Analyse durchgeführt, um die Ursachen dieses Trends auszumachen. Dabei sollen die Eigenschaften der Schüler und die Prozedur der Orientierung analysiert werden.

Le décrochage scolaire est stabilisé à 9% depuis l’année 2008/2009.

Une alphabétisation bilingue à partir de 2016 fait partie des projets.

La suppression des cours de religion à l’école a suscité une vive opposition d’une partie de la société, dont l’Eglise cathlique, qui s’est traduite par le lancement d’une pétition initiée par le comité «Fir de Choix ». Cette initiative a recueilli 25.656 signatures. Le débat à la commission de la Chambre (27 novembre 2014) a eu lieu à huis clos ??? Il n’y a pas de discussions, car le ministre veut imposer un cours aux valeurs, un cours unique, qui deviendra effectif en 2016.

60% d'échecs au concours en 2014

Un score deux fois plus élevé que l'année dernière (29 juillet 2014).

Les vacances d’été ont un goût amer pour bon nombre de candidats ayant passé le concours  d'accès à la fonction d'instituteur. En effet, sur 343 candidats inscrits, 60% d'entre eux ont échoué. Un chiffre conséquent. Le concours se divisait en trois épreuves écrites: la première portait sur la planification d’une situation d’apprentissage; la deuxième sur la méthodologie et la didactique des domaines d'apprentissage prévus dans le plan d’études et la troisième sur la culture luxembourgeoise.La plupart des candidats ont échoué dès la première épreuve. 90% d'entre eux n'ont pas passé le premier cap.Au cours des années précédentes, le pourcentage d'échecs était également élevé mais dérisoire face au score de cette session 2014: en 2013, on parlait de 35%, et en 2012, de 37%. A noter que les étudiants Luxembourgeois réussissent mieux que leurs homologues étrangers: près de 57% d'entre eux ont réussi l'examen.

Le SEW-OGBL pense que le grand chantier inachevé du système éducatif luxembourgeois est l’apprentissage des langues.Il faut définir le rôle et les objectifs des langues administratives et de l’anglais à l’école. A la fin du fondamental nous écartons beaucoup d’élèves parce qu’ils n’ont pas le niveau d’allemand requis pour aller au classique. Il est impossible d’alphabétiser les élèves dans deux langues à la fois dans les petites communes qui n’ont qu’une seule classe. De même pour les primo-arrivants.Concernant l’orientation des élèves après le fondamental un sixième des élèves sont orientés vers le modulaire (17%).Ces 17 % ne se débrouillent ni en français ni en allemand. C’est dû à une réforme des structures fondamentales avec surcharge burocratique sans donner des réponses aux défis pédagogiques. Face aux résultats désastreux au concours d’admission des instituteurs, ces résultats serviraient à légitimer la création d’un nouvel institut de formation de l’Education nationale et d’un nouvel stage d’entrée qualifié de superflu et cher. Les problèmes à l’école ne viennent pas d’une mauvaise formation des enseignants, mais d’une mauvaise politique de l’éducation. Il faut veiller au stress des enseignants. Si certains sont capables de supporter une heure ou deux en plus pendant un certain temps, d’autres sont déjà au bout de leur capacité quand ils ne sont pas au bord du burn-out. La réforme de la formation professionnelle reste un échec. Le SEW craint que les résultats ne soient améliorés statistiquement, sans qu’il y ait d’amélioration qualitative au niveau de la réforme professionnelle. Dans ce contexte le SEW propose la création d’une classe de 10ième professionnelle d’initiation aux métiers où l’élève peut choisir en connaissance de cause son métier et non en faisant un choix contraignant. Concernant la réforme du lyçée le SEW plaide de retirer le dossier déposé par l’ancienne ministre et que soient clarifiés les objectifs que doit atteindre la réforme, notamment au niveau des langues. Sinon on aura le même échec que la réforme de la formation professionnelle. Puis le SEW regrette l’absence de transparence du nouveau gouvernement. Concernant des demandes de collaboration (FGIL : Fédération générale des Instituteurs et le SEW) il n’y a pas eu de réponse (Dossier de l’éducation aux valeurs). On voit déjà au fondamental que le goût à l’effort n’est plus là. D’après les parents l’école serait trop exigente avec trop de travail et des devoirs ennuyeux qui stressent les enfants. En faisant de moins en moins, on ne peut pas s’attendre à avoir de meilleurs résultats. Il y a aussi perte de l’autorité de l’enseignant, car les parents s’occupent bien trop et ne pensent qu’au bien-être de leur enfant et non de tous les enfants. Donc il y a discordance des intérêts et des objectifs à atteindre.

Le syndicat SNE/CGFP s’oppose au fait que le stage serve à écarter le maximum de gens pour que le ministère puisse embaucher du personnel qualifié à coût réduit. Le candidat qui rate son stage nest pas écarté complètement de l’enseignement. Il y a deux possibilités : Il peut devenir chargé de cours ou repasser le concours pour ensuite refaire le stage.Est-il judicieux de promouvoir tôt la langue française et faire, en première année du fondamental, l’alphabétisation en allemand ? (22 octobre 2014). Il faut toujours maintenir la possibilité que l’éducation des jeunes enfants se fasse dans le cadre de la famille, si les parents le souhaitent ainsi. Quel sera la compensation pour les familles qui ne souhaitent pas bénéficier de l’encadrement proposé ?

Bettel a confirmé la création d’un Institut de formation de l’Education nationale (IFEN), qui aura pour missions de concevoir, mettre en œuvre et évaluer le stage et la formation continue du personnel enseignant et du personnel éducatif et psychosocial de l’Education nationale. Le projet de loi a été adopté et cet institut, loin de faire l’unanimité du côté syndical, vise, selon le gouvernement à accroître la qualité de l’enseignement et à épauler les enseignants, à transposer le projet de loi de réforme statutaire et salariale de la fonction publique, à harmoniser les dispositifs de stage au sein de l’Education nationale et à adapter le cadre institutionnel à la complexité des tâches (23 octobre 2014).

Un nouveau lyçée verra le jour à Differdange derrière les ateliers communaux (11novembre 2014). Il prendra la forme d’une école européenne.

Pas moins de 1.500 enseignants ont démissionné des commissions d’examen en réaction aux mesures d’économies dont ils sont la cible.L’application du « coefficient réducteur » est une attaque frontale contre la rémunération des enseignants dont le manque à gagner pourrait même dépasser la perte d’un salaire mensuel brut (16 décembre 2014).

EMPLOI ET CHOMAGE

Les indemnités pour le chômage partiel sont à charge de l’Etat jusqu’à la fin de 2015. Il en est de même pour le maintien du seuil de chômage complet.

Le salaire minimum pour personnes non qualifiées au premier janvier 2014 sera de 1 921.03 Euros. Pour les personnes qualifiées il sera de 2 305.23 Euros. La pension personnelle minimale variera entre 1 703.10 et 1 718.86 Euros. La pension personnelle maximale variera entre 7 884.73 et 7 957.69 Euro. Les frais de participation pour séjour hospitalier sont de 20.93 Euros par jour. L’allocation de rentrée scolaire variera entre 113.15 et 323.34 Euros.

Le chômage en Novembre 2013 est de 7.1%. Il faudra formaliser la création d’une «  e- ADEM » avec une «  bourse de l’emploi » interactive et ouverte aussi bien aux demandeurs qu’aux employeurs. La coalition prévoit une augmentation progressive des effectifs de l’ADEM afin «d’atteindre des standards européens». En plus elle prévoit un encadrement complété par des psychologues, des éducateurs gradués et des assistants sociaux.L’absentéisme au premier semestre 2014 était de 3.8 %, soit 0.2 % de moins qu’au 1er septembre 2013. La Mutualité des Employeurs dit qu’il lui manque encore 24.5 millions d’euros, après que l’Etat a donné 20.5 millions.

Par employeur il faut également entendre une « association sans but lucratif ».

Le gouvernement a lancé le 26 juin 2014 la Garantie pour la Jeunesse avec comme objectif de guider les jeunes vers la vie active. Elle permet aux jeunes de s’orienter, de se qualifier et de se requalifier. Elle offre également aux jeunes une expérience professionnelle comme un stage, un apprentissage, une formation et aussi un emploi.

Chômage toujours à 7.2% (30 juin 2014). Il y a 390.000 emplois (709/1000). 8 sur10 travaillent dans les services.

Les relations entre le salariat et le patronat dans le secteur du nettoyage sont actuellement des plus tendues. (1er avril 2014).

Zweite Hyosung- Produktionsstätte gefährdet. Stellenabbau von 50 Mitarbeitern bis Ende des Jahres geplant. Die Produktionsstätte in Colmar-Berg ist gefährdet. (4.April 2014).

Les salariés de Luxair sont prêts pour la grève. Il y a un démantèlement complet des conventions collectives de travail. Les coupes salariales sont importantes. (24 septembre 2014).

De même les travailleurs de l’Automobil Club (18 décembre 2014).

Actuellement (11 avril 2014) 1.500 demandeurs d’emploi sont occupés dans les différentes initiatives sociales.

Netflix verlässt Luxemburg nach Holland (20 Mai 2014). Der Ursprung liegt in der Erhöhung der Mehrwertsteuer im elektronischen Handel. Les bureaux du géant américain vont quitter le Luxembourg, en revanche ses services vont débarquer sous peu (23 juillet 2014).

Le ministre du Travail, Nicolas Schmit, a déposé un projet de loi visant l’introduction d’un « plan de gestion des âges » pour les entreprises de plus de 150 salariés afin de promouvoir l’emploi des seniors. 39.5% des gens entre 55 et 64 ans ont un travail actuellement, un taux qui est toutefois nettement en dessous de la moyenne de l’EU (48.8%). En Suède c’est 73%, en Danemark c’est 60.8%, en Allemagne et en Suisse c’est 61.5%. Les chômeurs au Luxembourg parmi cette tranche d’âge représentent 24%.

L’économie sociale et solidaire représentait en 2011 environ 7% de l’emploi, soit 25.000 postes de travail. L’Union luxembourgeoise de l’économie sociale et solidaire (Uless) a pour objectif de défendre et de promouvoir les intérêts du secteur de l’économie sociale et solidaire.

Les revenus restent trop bas chez Cargolux en raison d’une concurrence acharnée (24 octobre 2014).

Schmit regrette que les jeunes ne fassent pas plus d’efforts pour chercher un travail.

Reclassement externe

Primmen a Supplementen ... just fir de Staat?

Eng Patronne wéilt e Mataarbechter gär belounen, ma dat ass hir onméiglech, well den Staat soss manner kompenséiert. Si schwätzt vun enger Diskriminéierung.

  E Salarié, deen op Grond vun enger physescher Krankheet senger Aarbecht net méi kann nogoen a fir dee bei sengem ale Patron keng aner Léisung fonnt gëtt, ka vum sougenannte "reclassement externe" profitéieren - dat, wann e bei engem neie Patron en Ënnerdaach fënnt.



An engem konkrete Fall geréit awer lo eng Dispositioun vun där Mesure an d'Kritik ...



Et geet ëm d'Petitioun Nummer 348 um Site vun der Chamber. Rieds ass vun enger Diskriminatioun géintiwwer Salariéen, déi am Kader vun esou engem externe Reklassement schaffen.



Beim externe Reklassement ass et esou, datt déi concernéiert Persoun aus gesondheetleche Grënn net méi à plein-temps bei deem neie Patron ka schaffen, dëse bezilt dann déi reell geleeschten Aarbechtsstonnen an den Staat kompenséiert de Rescht ... an zwar bis op hire fréiere Salaire, also bis op dee Montant, deen déi concernéiert Persoun dat lescht Joer virun der Krankheet verdéngt huet.



Eng Geschäftsfra aus dem Süden reegt sech elo awer driwwer op, datt et - am Kader vun dëser Mesure -  net méiglech ass, dem Salarié iergendwellech Supplementen ze bezuelen:



"De Problem ass, déi Persoun schafft bei mir 20 Stonnen, déi aner 20 Stonne kritt se vum Staat bezuelt. A wann ech hir méi ginn, eng Prime ginn, well se gutt geschafft huet, eng Gehaltserhéijung wëll ginn oder e Sonndessupplement bezuelen, kritt se déi Sue vum Staat ewechgeholl a Form vun: Si ginn hir einfach manner."



Ni méi wéi den onqualifizéierte Mindestloun?



Virun hirer Krankheet huet déi concernéiert Persoun an hirer berufflecher Aktivitéit den onqualifizéierte Mindestloun bezunn, bessert sech un hirem Gesondheetszoustand näischt, ass et hir also net méi méiglech, iergendwann eng Kéier méi ze verdéngen ewéi de Minimum, deen d'Gesetz virschreift.



Dofir huet déi concernéiert Patronne wéineg Versteesdemech, si géing hir Mataarbechter gäre belounen a schwätzt vun enger Diskriminéierung:



"Wann ech als Patronne zefridde si mat mengem Personal, kréie se fir Chrëschtdag eng Prime. Wann ech da matkréien, datt déi Prime guer net bei der Persoun ukënnt, ma beim Staat an datt de Staat där Persoun dann einfach manner gëtt, fir op de Mindestloun ze kommen, fannen ech dat ganz schlëmm. Ech mengen, déi Persoun geet motivéiert schaffen, mat Péng, si huet et méi schwéier wéi all déi aner gesond Leit, firwat soll grad déi Persoun net dierfen eng Prime vu mir kréien? D'nämmlecht wa si Sonndes schafft: All anere Bierger huet d'Recht op e Supplement, wann e Sonndes schafft, mä déi Persoun huet en Handicap an huet dat Recht anscheinend net. Dat heescht, wann ech hir dee Supplement bezuelen, kritt si déi Sue manner vum Staat indemniséiert."



Vun der ADEM ass et d'Reaktioun, datt de Reclassement externe an d'Indemnité compensatoire allgemeng favorabel Mesurë wieren, déi et géingen erméiglechen, de Concernéierten e volle Loun ze bezuelen, obwuel dës net méi Vollzäit kënne schaffen. D'Isabelle Schlesser erkläert, dass sie zwar géif verstoen, dass e Patron sengem employé iwwert eng Prime wéilt weisen, dass en zefridden ass mat deem sengem Aarbecht, d'Adem kéint awer ëmmer nëmme d'arithmetesch Rechnung maachen, an d'Kompensatioun vum Salaire bezuelen. Wann et vum Patron dann ee Mount eppes méi géif ginn, géif d'Adem deen Ament ebe manner bäileeën, fir op dee Salaire ze kommen deen déi Persoun am Normalfall zegutt huet. 

Dass den Employé also an Zukunft ni méi méi verdénge kéint, ewéi de Minimum deen d'Gesetz virschreift, wier richteg, sou d'Isabelle Schlesser. Et misst een awer och bedenken, dass déi Persoun just 20 Stonne schafft, an awer bezuelt gëtt wéi wa se der 40 géif schaffen. 



D'Isabelle Schlesser weist nach drop hin, datt et och vill Fäll gëtt an deenen de Gesondheetszoustand vun de betraffene Salariéen sech am Laf vun der Zäit bessert, sou datt een net méi op de Reclassement ugewise wier an nees normal kéint schaffen a vun alle Supplémente kéint profitéieren.

Emploi des seniors : La Chambre des salariés a avisé le projet de loi sur la politique des âges qui favorise le maintien dans l’emploi des seniors dans les entreprises de plus de 150 salariés. Par ce biais au moins 97% des entreprises ne seraient pas prises en considération. Sur un nombre total de 32.232 entreprises (2010/2011 : Source Statec), 31.822 comptent de 0 à 49 salariés. Par ailleurs 241 entreprises comptent de 50 à 249 salariés et 169 entreprises comptent plus de 250 salariés. Il y a un manque de statistiques pour les entreprises comptant plus de 150 employés. (12 août 2014).

Roberto Traversini : Une personne travaillant au grand-Duché a le droit au Congé de maternité, mais pas le droit au congé parental si son entreprise a le siège social à l’étranger. (13 août 2014).

La garantie jeune (de 16 à 25 ans) n’est pas une garantie d’emploi. Les services de l’Etat comme l’ADEM, le service national de la jeunesse, l’Action locale pour jeunes…) s’engagent pour offrir au jeune un encadrement de qualité pour lui faire trouver un travail, améliorer sa formation ou une réinscription à l’école…Quid est des statistiques détaillées pour y voir plus clair? Il n’y a pas assez d’ingénieurs sur le marché. Les études universitaires en informatique ne répondent pas au besoin de nos économies. 500 étudiants d’histoire, 800 en psychologie…débouché limité. L’agent administratif et commercial peine à trouver un emploi. Les professions sociales marchent bien.En juin 2014 il y avait 15.5% de jeunes au chômage…en Europe 23%.

En 2012, 159.000 personnes traversaient chaque jour la frontière pour venir travailler au Luxembourg (78.000 français, 40.000 allemands et 40.000 belges). Aujour’hui on compte pour 400.000 emplois 164.000 frontaliers, dont 82.000 venant de la Lorraine, 41.000 d’Allemagne (3/4 venant de la Rhénanie et 1/4 de la Sarre) et 41.000 de Wallonie.

Avec un tableau de bord détaillé du marché de l’emploi le pays entend lutter intelligemment contre le chômage (25 octobre 2014). Il y aura engagement de 22 conseillers personnels l’année prochaine afin de réaliser le parcours personnalisé des chômeurs. Selon Franz Fayot, il faut favoriser la formation des chômeurs pour augmenter leur emplyabilité et non plus le simple subventionnement du chômage (17 décembre 2014).

Au 30 novembre 2014 il y avait 18.278 personnes soit 7.1% sans emploi. Sur un an l’augmentation est de 311 personnes, soit 1.7%.

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Wat den Equipement vun den Uni-Strukturen op Esch Belval ugeet, wou jo fir 140 Milliounen € een Gesetz gestëmmt gouf, sou hofft de Staatssekretär am Héichschoulministère Marc Hansen, datt am Summer d'nächst Joer ka geplënnert ginn.



Et bleift een awer och virsiichteg, wat deen Datum ugeet, wëll elo emol d'international  Ausschreiwungen fir d'Liwwerere vum Equipement fir d'Laboen ufänken.



Iwwerdenken misst een dem Marc Hansen no, iwwerdeem den Oflaf an d'Organisatioun vun der Foire de l'Etudiant, déi am Hierscht iwwert d'Bühn geet. Dëst Joer steet déi Foire ënnert dem Sujet vun de Gesondheetsberuffer.



Il y a 3 facultés (Sciences et TIC, Droit, économie, finances et lettres, sciences humaines et sciences de l’éducation. En plus il y a 2 centres : Interdisciplinary Centre in security, reliability and trust et le Luxembourg Centre for Systems Biomedicine.

Le recteur de l’Université Rolf Tarrach s’est dit déçu de la diminution de l’enveloppe budgétaire (565 millions d’euros répartis sur 4 ans). Il sera remplaçé au 1er janvier 2015 par Rainer Klump, vice-président de la Goethe Universität à Francfort-sur-le-Main, qui pense que le projet sur la Medical School est ambitieux.

Si l’Université veut réellement créer une Medical School, alors si un concept valable est présenté, le ministre consentira des rallonges au budget. (6 juin 2014).

Nouvel accord de coopération entre l’Université de Luxembourg et la Chambre de Commerce qui vise plus d’échanges entre les mondes économique et académique. Possible création d’une Business School à moyen terme. (22 mai 2014).

1.086 milliard d’euros seront investis par l’Etat dans l’enseignement supérieur et la recherche pour la période 2014-2017. L’Etat a signé les conventions pluriannuelles avec l’Université et les Centres de recherche.

Il y aura création de l’Institut de la propriété intellectuelle, qui sortira de la fusion du CRP Henri-Tudor et du CRP Gabriel-Lippmann. Il relève du Ministère de l’économie et du commerce extérieur (18 août 2014). Le projet de loi a été voté (17 octobre 2014).

Etrange: Malgré les sanctions envers la Russie, le Statec signe avec la HSE de Moscou et Sankt-Petersbourg (Higher School of Economics) ayant comme objectif de promouvoir une collaboration scientifique, culturelle et sur le plan de la recherche. (2 octobre 2014).

Le projet de loi sur le financemant du Max Planck Institute for International, European and Regulatory Procedural Law a été voté. L’Etat participe à 100% sur 30 ans pour environ 540 millions d’euros (17 octobre 2014).

Une convention a été signée entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et l’European Molecular Biology Laboratory en vue de financer des projets de recherche communs (12 novembre 2014).

L’UNEL critique le projet de lever une taxe lors de la délivrance d’un document officiel. A l’avenir, la reconnaissance d’un diplôme de fin d’études supérieures étranger devrait coûter entre 50 et 500 euros (22 octobre 2014).

ENVIRONNEMENT

Si l’on se réfère aux chiffres du dernier état des lieux fait en 2009 et concluant que seuls 7% des cours d’eau et 60% des nappes phréatiques luxembourgeoises ne sont pas polluées…alors c’est alarmant…Toutes les exploitations agricoles doivent disposer d’une capacité minimale de stockage du lisier de 6 mois et ce à partir du 30 juin 2015.Le gouvernement allouera « les ressources nécessaires » en vue d’une meilleure gestion des effluents d’élevage et d’une protection de l’eau accrue au sein du nouveau Plan de Développement rural ( PDR). Le projet de la mise en œuvre de la directive sur l’eau sera élaboré par l’administration de l’Eau pour le 22 décembre 2014.

Le ministère du Développement durable et des Infrastructures, tenu par le parti écolo a dû donner son accord à l’installation d’une usine d’asphalte dans la zone d’activité um Monkeler. (17 février 2014).

En 2012, le Statec rappelait qu’avec près de 660 automobiles pour 1000 habitants, le Luxembourg était le deuxième pays le plus motorisé du monde. Le gouvernement a promis 25% des déplacements quotidiens en mobilité douce d’ici 2020, grâce à un nouveau maillage des transports en commun, au covoiturage et bien sûr au tram. Feu vert pour le Tram (4 juin 2014). Première mise en circulation en 2017.

Il y a quatre réacteurs nucléaires à Doel et 3 à Tihange. L’opérateur belge c’est Electrabel. Malgré des défaillances au niveau des cuves la fermeture définitive du plus vieux réacteur de Tihange a été repoussée à 2025.

Le débat public réclamant un référendum sur la construction du tram à Luxembourg risque de se transformer en pure formalité, qui n’aura aucun impact sur la décision politique finale. Les membres de la commission du Développement durable comptent en effet donner leur feu vert au rapport sur le projet de loi dès le 28 mai, soit au lendemain du débat publique (15 mai 2014).

Les gros rouleurs vont-ils payer plus que les autres?

LUXEMBOURG - Le ministère du Développement durable réfléchit, avec l'ACL, à une refonte de la taxation sur les véhicules destinée à inciter certains à laisser plus la voiture au garage.

À l'avenir, les automobilistes qui utilisent le plus leur voiture pourraient être davantage taxés que ceux qui la laissent à la maison leur voiture.


Pour inciter les automobilistes à délaisser de plus en plus leur véhicule, le gouvernement multiplie les projets liés à la mobilité douce. Des projets qui doivent permettre aux usagers d'avoir «un choix de déplacement le mieux adapté à leurs besoins», indiquait François Bausch (Déi Gréng), lors de sa prise de fonction au ministère du Développement durable. Une stratégie qui s'articule autour du projet du tram, future «épine dorsale» du prochain système de transport en communs du pays. Mais cette réflexion n'est pas la seule à être menée au Luxembourg pour amener à changer les mentalités. Selon les informations de L'essentiel, une taxation en fonction du nombre de kilomètres parcourus est à l'étude.

La taxe sur les véhicules acquittée annuellement par les possesseurs de véhicules immatriculés au Luxembourg pourrait ainsi être calculée non plus uniquement sur la cylindrée, mais également en fonction du nombre de kilomètres effectués. «Il est encore trop tôt pour donner les détails précis, mais la réflexion est effectivement en cours au ministère, en partenariat avec l'ACL», précise Dany Frank, porte-parole du ministère du Développement durable, contactée mercredi par L'essentiel. Une réflexion justifiée par «un souci d'équité envers les automobilistes», précise le ministère qui assure toutefois «qu'aucun calcul n'a encore été fait sur cette question.» François Bausch précise pour sa part que cette idée «n'a rien de nouveau, puisqu'elle a été évoquée pour la première fois alors que Lucien Lux était ministre des Transports».

La confirmation de cette réflexion intervient le jour-même de la présentation des premiers résultats de la phase test réalisée en Belgique sur la taxation des automobilistes en fonction du nombre de kilomètres parcourus. Une expérimentation officiellement destinée à réduire le nombre de bouchons sur les routes, particulièrement autour de Bruxelles. Et quelques jours de l'État fédéral (12 juillet 2014).

Schneider Etienne : « Nous disposons capacités de stockage de carburant à hauteur de 190.000 mètres cubes, soit des réserves pour une dizaine de jours environ, mais nous aurions besoin d’une capacité de 480.000 mètres cubes. Des cuves de 300.000 mètres cubes devront être aménagées, alors que des capacités de 90.000 mètres cubes supplémentaires sont planifiées à Bascharage et au port de Mertert. » Environ 150 litres d’eau par habitant et par jour sont utilisés au Luxembourg. Ceci est dû aussi aux besoins des frontaliers.

An d'Zukunft muss een no 4 Joer an d'Kontroll mat sengem neien Auto, dann no 2 Joer an dono dann eréischt all Joer. Dat ass déi nei Periodizitéit.

"No Way"

  500 Leit op Manif géint Contournement duerch Suessem


"Et geet elo duer! Neen zum Contournement duerch Suessem": Ënnert deem Motto stoung en Donneschdeg den Owend eng Protestaktioun vu Suessemer Bierger.

De Suessemer Buergermeeschter sot sech en Donneschdeg am fréien Owend zefridde mam Zousproch, deen eng Protestaktioun géint de geplangtene Contournement duerch seng Uertschaft kannt huet. Ëmmerhi waren eng 500 Leit dem Opruff vum Schäffen-, vum Gemengerot a vum Aarbechtsgrupp Contournement nokomm.

Dee Contournement wär eppes, wat déi Suessemer Leit net wéilten, sot de Georges Engel. An de Message, dee vum Protestmarsch géif ausgoen, kéint d'Regierung net ignoréieren.

 Zukunft no Manifestatioun an Ausso vum Minister net sécher.

De Buergermeeschter vu Käerjeng, Michel Wolter, wëll d'Aussoe vum Nohaltegkeetsminister François Bausch awer net einfach esou hinhuelen a stoe loossen.

De François Bausch gesäit keng Prioritéit am Projet an ass och net Demandeur. E freet sech och ob een de Projet net aus dem pluriannuelle Plang sollt eraushuelen, well e riskéiert nach Joren ze schleefen. Des Aussoe si beim Käerjenger Buergermeeschter net gutt ukomm.

An dee preziséiert virop, dass een zanter Januar vum leschte Joer an enger Prozedur dran ass. Déi viregt Regierung hat een Tracé festgehalen an do soll drop geschafft ginn, sou de Michel Wolter, deen och rechtlech keng aner Méiglechkeete gesäit.



Jiddefalls hätt een d’Impressioun, datt de François Bausch de Contournement wëll klasséieren. Dat kéinten déi Käerjenger Leit net einfach esou acceptéieren. Dee Contournement wier vun enger ganz grousser Bedeitung. Duerch d'Avenue de Luxembourg, d'Haaptstrooss zu Käerjeng, fueren all Dag tëscht 20.000 an 23.000 Autoen, iwwer 1.000 Camionen a 600 Bussen. Am Moment ass een op där Plaz esou wäit komm, datt een während 7 Stonnen am Dag all 3 Sekonnen en Auto op der Strooss huet, seet de Buergermeeschter vu Bascharage.



Wat de Stéckstoffoxyd ugeet wier ee 50% iwwert der europäescher Norm, grad ee grénge Minister misst dat agesinn, sou de Michel Wolter, dee bedauert dass de François Bausch keen Dialog mat der Gemeng féiert. Mam Buergermeeschter vu Suessem, Georges Engel, dogéint gëtt vill geschwat a gëtt Interviewen an der Presse.  Mä op Bréiwer vun der Käerjenger Gemeng wou ee Renseignementer zum Dossier freet, géif ee keng Äntwert kréien, bedauert hiren CSV Buergermeeschter. Dowéinst ass ee zu Käerjeng der Meenung, datt e Minister an enger Prozedur eng neutral Positioun misst iwwerhuelen. Mä de Minister Bausch wier amgaang, déi neutral Positioun komplett ze verloossen, fir sech an d'Lager vun deenen ze schloen, déi géint de Contournement vu Käerjeng sinn.

Dans une réponse à une question parlementaire concernant le contournement de Bascharage le ministre du Développement Durable et des Infrastructures indique que le conseil de gouvernement ne peut se pencher sur le projet définitif qu’après la finalisation du dossier technique et environnemental.Une solution est recherchée pour soulager les habitants de bascharage en matière de traffic (23 septembre 2014).

156 millions ont été proposés pour la création à Ettelbrück d’un projet multimodal avec réassemblage de la structure ferroviaire existante (14 juillet 2014).Maggy Nagel regrette que la gare n’ait pas été classée, mais ne peut plus rien faire actuellement.Le projet est en cours (26 novembre 2014).

Christophe Wantz, qui est consultant indépendant en gestion de l’eau, évoque une dégradation qualitative de notre or bleu. Suite à la découverte d’une pollution au métazachlore, le gouvernement a décidé de remonter le seuil de tolérance de ce pesticide de 100 à 3.000 nanogrammes par litre. La politique de l’eau est un désastre. Le droit de vivre dans un environnement sain au Luxembourg n’est qu’une expression politique rhétorique, sans obligation de résultats. Du coup l’eau n’est plus un produit naturel.L’eau est devenue un produit artificiel, technologisé, car il y a de plus en plus de polluants, mais aussi une pollution artificielle qui la dénature à cause des traitements chimiques de potabilisation, notamment avec de l’aluminium. Des agents de coagulation à base d’aluminium sont mélangés à l’eau. L’aluminium joue un rôle d’aimant, en agglomérant certaines matières en suspens. Il y a toujours des résidus de 20 microgrammes par litre et même si c’est légal, car le seuil européen est de 200 microgrammes par litre…il faudrait plaider la tolérance 0, car c’est une substance douteuse en relation avec des maladies neurologiques. Le Chlore est ajouté pour désinfecter l’eau et des dérivés se créent. Plus l’eau voyage, plus elle se dégrade et le chlore servira à tuer les microorganismes. Une approche à barrières multiples avec des zones de protection autour des zones de captage, ferait qu’on n’aurait plus besoin de chlore pour nettoyer l’eau (25 octobre 2014). Une campagne d’analyse de l’eau potable du Grand-Duché vient confirmer l’existence d’une vaste pollution aux pesticides. Cependant uniquement 16 substances ont été recherchées dans l’eau, sachant qu’il existe plus de 200 ingrédients actifs de pesticides autorisés au Luxembourg. (5 novembre 2014).

La société LUXTRAM S.A. a été créée et prend la suite des activités de l’actuel Groupement d’intérêt économique (GIE) Luxtram né en 2007. Le premier acte sera de lancer l’appel d’offres pour l’acquisition des rames de tramway (22 octobre 2014). Danger nucléaire : Le Pays est prêt. Il y aura 4 centres d’accueil (Ettelbrück, Redange, Echternach et les halls de la Luxexpo. Frank Reimen est le haut commissaire à la protection nationale.

Concernant l’efficacité énergétique le conseil des ministres de l’environnement ont élaboré un compromis en demandant à la Commission de réfléchir à la façon dont il pourrait être intégré.C’est un pas en avant se félicite Carole Dieschbourg ????? (29 octobre 2014). Concernant la réduction des gaz à effet de serre, il y aura au moins 40% de réduction des émissions d’ici 2030. C’est la politique énergétique et climatique la plus ambitieuse du monde, la plus juste et la plus efficace, se réjouissait Herman Van Rompuy lors du Conseil européen des 23 et 24 octobre derniers.

Le Conseil Supérieur du Développement Durable (CSDD) propose d’interdire la possession individuelle de la source d’eau se trouvant sur un terrain d’un particulier et de la « mutualiser », c’est-à-dire de la placer sous la responsabilité de la société entière (6 novembre 2014).

220 000 tonnes de déchets électroniques ont quitté illégalement l’Europe pour être envovés en Afrique ou en Asie. L’ASBL Ecotrel, qui fête son 10ème anniversaire, a un centre de démontage à Bettembourg. 20.000 appareils refrigérants du Luxembourg finissent à Mettlach, car le centre a ses limites concernant les frigos et les refrigérateurs. Il n’y a pas d’usine de recyclage spécifique à des types de déchêts qui comportent des éléments dangereux et polluants, comme le gaz fréon.

La ligne Sotel a été autorisée malgré l’opposition de Greenpeace (9 décembre 2014).

Carole Dieschbourg : L’UE doit donner le bon exemple pour rassurer les pays en voie de développement et dans ce cadre le Luxembourg fait son devoir. Le Grand -Duché a déjà abondé le FONDS VERT pour le climat de 5 millions d’euros qui viennent s’ajouter à l’aide publique au développement et ce n’est qu’une contribution initiale (15 décembre 2014).

Pour équiper les 62.233 lampadaires des voiries de l’Etat, la facture s’éleverait à 62 millions d’euros. La réduction de consommation calculée sur un an équivaudrait 990.000 euros. Donc la rentabilité serait atteinte après environ 60 ans.

ESPACE

Les revenus générés par l’Espace représentaient en 2011 environ 4% du PIB du pays notamment grâce à SES. Pour 100 euros investis à l’ESA entre 75 et 80 sont investis dans le pays. (Marc Serres chargé des affaires spatiales au ministère des économies).

Les ministres de l’Agence spatiale européenne (ESA) vont se prononcer sur le développement d’un nouveau lanceur européen, Arianne 6, pour succéder dès 2020 à Ariane 5, très fiable, mais trop chère (1er décembre 2014). Le développement d’Ariane 6 est évalué à 4 milliards d’euros.

Le projet de loi sur l’acquisition, le lancement et l’exploitation d’un satellite a été déposé. Il prévoit des dépenses de 100 millions d’euros pour l’acquisition et de 50 millions pour la joint-venture avec SES, à la charge du Fonds d’équipement militaire (20 novembre 2014).

Grâce à emergency.lu le Grand-Duché est en passe de devenir un acteur clé des technologies humanitaires. Ainsi une connection internet haut débit par satellite peut être établie en moins d’une heure pour transmetrre des conversations ou autres données. Elle est en outre gratuite pour tous les secouristes qui pourront y connecter leur téléphone ou ordinateur (20 décembre 2014).

ETAT DE LA NATION

Bettel: 2. April 2014. Compliance und offene „Gouvernance“ des Finanzplatzes. Die Zukunft des Landes hängt hiervon ab.

Logistik soll ein Internationaler Hafen sein.

Ökotechnologien mit nachhaltiges Bauen und Biotechnologien sollen gefördert werden.

Nachhaltige Mobilität mit Hybridbussen und Forschungszentren werden programmiert.

ICT Sektor mit neuen Perspektiven wird ausgebaut. Attraktiver Kader für Internet mit Breitbandtechnologie wird gefördert. Leader in Europa sein: ICT Revolution.

Der Staat wird wirksamer. Luxemburg als modernes und offenes Land.

Lebendige Kultur soll in Luxemburg garantiert werden, aber sie muss den budgetären Realitäten entsprechen.

Die Regierung will eine breitaufgestellte Wirtschaft, die effizient ist.

Mittelstand und Industrien sollen sich weniger mit administrativen Hürden beschäftigen. Keine getrennten Verwaltungen. Dies genießt oberste Priorität.

Dialog und Transparenz.

Mentalitätswechsel mit Revalorisierung des Statuts des Mittelständigen. Partenariat mit Schulen.

Zukunftsplan über die Wahl hinweg.

Korrektion der Fehler bei den Studentenbeihilfen. Langfristig 3% des PIB für die Forschung.

Sorge um die Arbeitslosigkeit. Es ist eine schwierige Situation. Es gibt zu viele Jugendliche ohne Qualifikation. Ein Umdenken ist im Gange.

Mehrsprachlichkeit soll ein Markenzeichen in unserer Schule sein. Kinderbetreuung ist ein Teil der Erziehung. Weiterbildung des Personals ist Priorität.

Wir müssen Hand in Hand arbeiten um weit zu kommen. Mit weniger Geld mehr erreichen. Qualität und Erfahrung der Lehrbeauftragten für die Zukunft der Schüler.

Gute Erziehungspolitik ist eine Anti – Jugendarbeitslosigkeit Politik.

Wer arbeitet soll belohnt werden. Die ADEM soll adäquat arbeiten können.

Der Sozialdialog soll gestärkt werden.

Les élections européennes seront ouvertes à tous les résidents étrangers issus d’un pays de l’UE. Le délai de résidence minimal (2 ans pour s’inscrire comme électeur et 5 ans pour être éligible) a été aboli.

Die Regierung ist eine Koalition der sozialen Verantwortung. Die Regierung will eine Effizienz der sozialen Einrichtungen. Der Patient steht im Mittelpunkt.

Synergien zwischen den Krankenhäusern sollen weitergetrieben werden. Entschädigungen von geschädigten Patienten soll garantiert werden.

Krebs soll in einem Krebsplan besser bekämpft werden. Selbstmord ist ein großes Problem. Es gibt viel Leid. Die Suizidprävention soll gestärkt werden.

Die Kinderarmut soll bekämpft werden. Die Gratisbetreuung soll angepeilt werden. Kohärente Politik nach sozialen Kriterien.

Gleichberechtigung der Geschlechter soll vorangetrieben werden.

Die Regierung macht alles, dass die Luxemburger hier im Lande bleiben. Wenn nicht gebaut wird, dann werden Sanktionen getroffen. Baulücken müssen verschwinden.

Massiv soll in die Mobilität investieren. Der Tram soll in Kombination mit den anderen Verkehrsmitteln gebaut werden.

Il y aura une tranche d’index par année. (Bettel)

Bettel a omis d’évoquer la protection des consommateurs, critique l’Union luxembourgeoise des consommateurs.

Berger (rapporteur du budget 2014) :

  1. Les parents préfèrent une crèche de qualité plutôt que d’utiliser l’argent des allocations pour se payer des vacances ou une nouvelle voiture.
  2. L’école luxembourgeoise est la plus chère au monde. Il faut construire moins cher et revoir les décharges des enseignants liées à l’ancienneté.
  3. La place financière a encore de l’avenir avec l’industrie des fonds.
  4. Il faut avoir une « marque Luxembourg », un « nation branding ».
  5. Nous avons une demande croissante pour abriter des coffres- forts pour les données à l’abri de la NSA.
  6. La lutte contre le chômage n’est pas à sens unique.
  7. C’est mille fois mieux d’investir dans la pierre que de garder l’argent à la banque.
  8. La banque climatique figure dans l’accord de coalition.
  9. Pas d’économie performante sans mobilité permanente.
  10. Le dialogue social doit être relancé.



Bettel : En ce qui concerne les loyers, c’est le principe de l’offre et de la demande qui les fixe. La TVA n’a rien à voir là-dedans. Si le gouvernement fait ce qu’il veut faire en proposant plus de possibilités de construire, cela permettra d’avoir plus d’offres.

La cérémonie civile pour la fête nationale se déroulera au Grand Théâtre. La fête nationale est un acte civil. Le Te Deum est maintenu et sera organisé par l’archevêché, mais personne n’aura l’obligation de s’y rendre.

Bettel a confirmé que les fonctionnaires nommés dans les conseils d’administration des sociétés où l’Etat a une participation touchent leurs jetons de présence. En revanche il s’est refusé à dévoiler quels sont les montants perçus.

Le Gouvernement a décidé la création d’un guichet unique électronique pour le commerce international et logistique. (25 avril 2014).

Vendredi le 1er mars 2014 : Le Conseil de gouvernement s’est prononcé vendredi en défaveur de la proposition de loi sur une révision des circonscriptions électorales. Le gouvernement est cependant favorable à une modification de la loi électorale concernant la publication et la qualité des sondages d’opinion.

Le Conseil du gouvernement a approuvé le cadre d’application du programme national pour la mobilisation de terrains constructibles non utilisés et il a adopté la réforme du Pacte Logement. (4 juillet 2014).

Loi omnibus : Elle doit créer un cadre législatif favorisant la simplification administrative dans bien des domaines. L’accord tacite concernant le droit de construire s’il n’y a pas de réponse endéans des 3 mois n’a pas été retenu.

Bettel est contre la mise en Place d’un système de péage, projet qui va à l’encontre de l’esprit européen (17 septembre 2014).

La dette par habitant est actuellement à 14.000 euros.

L‘Etat compte également augmenter l’offre sur le marché en construisant 10.000 logements.Pas d’économie dans les domaines du chômage, recherche et transports. Les honoraires des architectes et des bureaux d’études seront plafonnés pour tous les projets de construction de l’Etat.Les enseignants du secondaire se verront payer uniquement les heures prestées. Le trimestre de faveur est supprimé pour les fonctionnaires (15 octobre 2014).

EUROPE

Juncker estime que les 22 millions de sans-emploi composent le 29ème Etat de l’Union.

Concernant l’immigration clandestine, Junker veut doter le Frontex de plus de moyens financiers. 90 millions d’euros seraient insuffisants. Le CLAE prétend qu’il s’agit d’une cure des symptômes et non de la cause.

Les Européens sont plus riches qu’avant la crise (2 octobre2014). En matière de patrimoine par habitant (actions, obligations, fonds, actifs financiers et biens immobiliers), le Luxembourg arrive en tête avec une fortune nette de 432.000 euros par adulte.

Pendant des semaines Juncker avait martelé qu’il n’était pas intéressé par l’Europe et qu’il resterait bel et bien dans les rangs de l’opposition pendant 5 ans.

Le secrétaire national du PS à l’Europe et à l’International Jean-Christophe Cambadélis : « L’Europe ne peut avoir comme président (J.Claude Juncker) un homme qui symbolise l’évasion fiscale, l’austérité et le conservatisme.

Jean-Claude Reding dit que le fait d’être un élève modèle signifie avoir tout fait et qu’on est en phase avec la décision de la Commission européenne. Il ne partage pas la logique de Bruxelles qui impose au Luxembourg de donner toujours davantage. Un budget est établi au présent et prend garde à ne pas entrer dans une logique de surendettement. Faire des économies devient de plus en plus une idéologie.

Hoffmann André: Das Europa von heute ist ein Europa der „abgestorbenen Äste“. Europa sei auf dem Wege der zivilisatorischen Regression. „ Rompre pour mieux construire“: Rupture entre autres avec les institutions hors de tout contrôle démocratique, mais également rupture avec toute politique de repli nationaliste. Europäische Interessen und diejenigen der Nationalstaaten sollen komplementär sein und nicht widersprüchlich.

Bruxelles : La Commission européenne a enjoint au Grand-Duché de lui communiquer des informations sur certaines pratiques fiscales. Il s’agit du ruling fiscal, un droit d’information qui permet à une entreprise ou un particulier de demander à l’avance comment sa situation sera traitée par l’administration fiscale, et d’obtenir certaines garanties juridiques. D’autre part le régime de taxation de la propriété intellectuelle est concerné. Plusieurs pays européens ont adopté un régime fiscal particulier applicable à la propriété intellectuelle dans le but de stimuler l’innovation et les investissements dans les nouvelles technologies.

La commission européenne continue cependant à détenir le monopole de l’initiative législative. Le parlement européen est un acteur actif tout au long de la procédure. Les acteurs sont les présidents des commissions parlementaires, ainsi que les députés coordinateurs, les rapporteurs. En tout, quelque 120 à 150 députés- clés font la majeure partie du travail législatif. Rappelons que le Parlement européen compte 766 députés.

Face à la recrudescence des affaires introduites en 2013, la Cour de Justice de l’Union européenne est confrontée à un dilemme : la difficulté de concilier qualité et célérité. Durée des procédures : 30 mois en moyenne.

Viviane Reding s’oppose à une aide à la construction d’un réacteur nucléaire en Angleterre (Centrale Hinkley). Est-ce intelligent de financer avec des deniers publics une centrale, alors que la plupart des pays envisage de sortir du nucléaire ? (6 octobre 2014).

140.000.000 ont été débloqués par Bruxelles, dont 19.5 millions pour le Fonds européen de développement régional, 20.1 millions pour le Fonds social européen et 100.5 millions pour le Fonds agricole pour le développement rural.

Alors que les citoyens européens demandent qu’on clarifie le fonctionnement de l’UE, cette création de supercommissaires va brouiller cette perception. On se demandera qui est responsable de quoi…cela ne va pas améliorer la visibilité de l’Europe (Claude Turmes).

Les conservateurs du PPE et les socialistes du PSE se menacent mutuellement de bloquer leurs différents candidats. Si un fusible saute au PPE, alors un fusible sautera chez les socialistes. C’est le jeu du scorpion et de la grenouille (11octobre 2104).

Les agents contractuels des institutions européennes à Luxembourg annoncent une grève (11 octobre 2014). Certains ont des salaires inférieurs au salaire minimum luxembourgeois. La crèche et la restauration sont 30 à 40 % plus chers por eux. Ils sont à 520 au Luxembourg avec des contrats précaires limités à 6 ans maximum.

Entweder uns gelingt es, Europa den europäischen Bürgern näher zu bringen, oder wir scheitern, dixit Juncker zur vorstellung seines Teams vor dem Parlament (22. Oktober 2014). Er will vor Weihnachten einen 300 Milliarden Euro schweres Investitionspaket zur Konjunkturankurbelung vorstellen. Junker will Gelder aus dem permanenten Euro- Rettungsschirm ESM als Sicherung für einen Investmentsfonds einsetzen. Die EU schiebt seit Jahren einen Mega- Schuldenberg von inzwischen über 23 Milliarden vor sich her und das obwohl sie keine Schulden machen darf. Bei der Abstimmung über den Etatentwurf 2015 forderten die europäischen Volksvertreter deutlich mehr Geld als von den Staaten vorgesehen. Das Parlament fordert eine Erhöhung um 8.1 % auf 146.42 Milliarden Euro (Mehr Geld für Wachstum und Beschäftigung. Kleinere und mittlere Unternehmen, die Forschung und das Studentenaustauschprogramm Erasmus sollen zusätzliche 190.5 Millionen Euro bekommen. Für Flüchtlinge aus Syrien, der Ukraine und den Palestinensergebieten sollen 400 Millionen Euro mehr eingesetzt werden). Für die EU- Länder ist das zuviel: Sie plaidieren für eine Aufstockung um nur 3.3% auf 140 Milliarden. Comme le TTIP, l’accord économique et commercial global entre l’UE et le Canada (CETA/ AECG) inclut les tribunaux arbitraux.

Juncker a ouvert la porte à une exclusion des tribunaux d’arbitrage de l’accord de libre échange très contreversé en cours de négociation avec les Etas-Unis (TTIP ou TAFTA) (23 octobre2014).

Comme le TTIP, l’accord économique et commercial global entre l’UE et le Canada (CETA/ AECG) inclut les tribunaux arbitraux. Le journaliste économique Jean-Michel Quatrepoint dit «  Halte au traité transatlantique ». Le Luxembourg va être le dindon de la farce. Sa place financière pourrait chuter au profit de la City et de Wall Street. Les Américains veulent l’application de leurs normes en matière financière (20 novembre 2014).

LUXLEAKS : Juncker : «  Je suis politiquement responsable, mais je ne suis pas l’architecte ». Quatrepoint : Le Luxembourg a complètement joué le jeu des multinationales en leur donnant tout leur pouvoir.Il faut que les multinationales supportent le poids de la fiscalité et non les classes moyennes. C’est amoral. Sinon l’Europe pétera et éclatera.

Viviane Reding rejoint le Conseil d’Administration de Nyrstar, premier producteur mondial de zinc et le Conseil de surveillance de la Fondation Bertelsmann, tout en conservant son poste d’eurodéputée (14 novembre 2014).

Selon la Cour des Comptes, l’EU a dilapidé 7 milliards d’euros « par erreur »sur un budget total de 148.5 milliards d’euros en 2013 (7 novembre 2014).

Les 28 se sont prononcés pour réduire la consommation annuelle de sacs de plastique à 40 par habitant d’ici 2025, alors qu’en 2010 on était à 178 par tête (22 novembre 2014). La nouvelle Commission s’est affichée en retrait sur cette législation qui doit encore être formellement avalisée par le Parlement européen.

La Commission soutient la taxe sur les transactions financières (28 novembre 2014). Moscovici va préparer le semestre prochain une directive sur l’échange automatique d’informations sur les « taxes ruling ».

Juncker a annoncé la création d’un « Fonds européen pour l’investissement stratégique ». Il y a 21 milliards d’euros dans le fonds, qui serviront d’amortisseur de risque et par un effet multiplicateur de 15 cette somme devrait mobiliser au total 315 milliards d’euros. Le dispositif repose sur de l’ingénierie financière. Il faut soutenir avec cette somme des projets plus risqués que ceux défendus acruellement par la BEI. 75 milliards seront réservés aux PME. La contribution des Etats qui participeront au financement ne sera pas comptabilisée dans leurs déficits et dettes. (27 novembre 2014).

J’attends maintenant des propositions concrètes et pas seulement « paroles, paroles ». J’ai besoin de « money, money ». Juncker a demandé hier aux dirigeants européens de « mettre la main au portefeuille » afin de financer le plan pour la relance de l’UE et aider l’Ukraine (18 décembre 2014).

Erdogan, le président turc, a demandé à l’UE de cesser de pointer du doigt la Turquie pour lui faire la morale comme le ferait une gouvernante. La Turquie n’a pas de leçon de démocratie à recevoir de l’UE. L’UE doit se regarder dans le miroir concernant ses politiques en Syrie et en Egypte, pays avec lesquels la Turquie a rompu à cause de leurs régimes.

FAMILLE

Changement de paradigme : La fameuse contribution de 0.5% prélevée sur tous les salaires et pensions servant à financer les crèches rapportera 120 à 130 millions d’euros par an. Le montant unique de 265 euros concernant les allocations familiales permettra de réaliser des économies de 2.5 millions d’euros pour 2015 et de 17 millions pour 2018. La suppression de l’allocation- éducation permettra des économies de plus de 70 millions d’euros jusque 2018.

Meisch : La gratuité des crèches pour enfants de 1 à 3 ans sera introduite à la rentrée 2016 et s’appliquera uniquement pendant les heures de cours. Pendant ce temps un encadrement bilingue (français/ luxembourgeois) sera offert aux enfants. Cette crèche devrait employer du personnel parlant le français et le luxembourgeois. La crèche doit rester une crèche sans devenir une école. Le but est de favoriser les enfants avec la langue pour favoriser le passage à l’école. L’adr veut seulement le Luxembourgeois comme langue à la crèche. En plus les germanophones seraient défavorisés.

Joëlle Elvinger : D’un côté le gouvernement veut encourager les femmes à aller travailler en leur donnant la possibilité de poursuivre leur carrière professionnelle. De l’autre côté les jeunes familles connaissent des problèmes réels à trouver des offres adéquates dans les crèches. Je constate que si le couple a la chance de trouver une crèche une grande partie de leur salaire est dépensée pour financer la garde des enfants. Pour garantir les mêmes chances à chaque enfant, et ceci indépendamment de son origine, la gratuité et la qualité des services offerts dans le cadre des crèches et maisons de relais sont des critères très importants.

Franz Fayot : Chaque famille a le choix quant au modèle d’éducation des enfants, mais le choix de rester à la maison, pour autant respectable que ce soit, ne doit pas être subventionné par l’Etat. La sélectivité sociale est une manière de préserver des acquis sociaux pour ceux qui ont le plus besoin. Les transferts sociaux doivent leur être réservés (13 octobre 2014). La sélectivité sociale est une manière de préserver des acquis sociaux pour ceux qui ont le plus besoin. Les transferts sociaux doivent leur être réservés.

Cahen: Nous analysons s’il faut donner quelque chose en plus aux familles nombreuses (quatre enfants et plus) – sans garantie que nous le fassions (24 octobre 2014).

Les enfants victimes de la crise : En comparant la pauvreté des enfants en 2008 et 2012, il résulte que le Luxembourg a eu une évolution de la pauvreté avec une augmentation nette de 8.000 enfants pauvres selon un rapport UNICEF (29 octobre 2014).

Dan Kersch : « Quant aux allocations de maternité et d’éducation, il s’agit de primes qui n’étaient pas attribuées aux femmes qui travaillaient et un gouvernement qui se veut progressiste ne peut pas tolérer ça (27 octobre 2014).

Le patronat n’aime pas la flexibilisation du congé parental, qui aurait un impact sur les petites et moyennes entreprises.

Actuellement il y a au Grand-Duché 4.863 personnes actives en situation de handicap. L’Etat participe avec 28.6 millions d’euros aux frais de fonctionnement des ateliers protégés (4 décembre 2014).

FINANCES

Der Traum vom Eigenheim bleibt für immer mehr Bürger des Großherzogtums ein frommer Wunsch. 637.100 Euro muss eine Familie im Schnitt aufbringen, um in den Genuss eines Hauses zu kommen.

Le ministre des Finances a choisi Isabelle Goubin pour le secrétariat permanent du Haut Comité de la place financière. Elle est conseiller de direction 1ère classe au ministère des Finances et représente l’Etat dans différents organes. Auparavant elle avait occupé différents postes au sein de la Commission de surveillance du secteur financier (5 mars 2014).

Pierre Gramegna: 22. März 2014: Ich gehöre zu den Ministern, die in den vergangenen Monaten am fleißigsten waren. Auf nationaler Ebene versuchen wir nichts weniger als eine kopernikanische Revolution. ( externer Berater McKinsey 384.000 Euro + TVA= 450.000). Unser Ziel ist es, nicht nur die Zukunft unseres Landes, sondern die Zukunft Europas abzusichern. Wir wollen für gleiche Wettbewerbsbedingungen sorgen. Das Ministerium arbeitet wunderbar. Ich bin umgeben von fantastischen Mitarbeitern mit sehr viel Erfahrung. Die Ernennungen, die in den nächsten Wochen erfolgen werden, werden das auch beweisen. Bettel: Travailler avec des consultants externes, cela n’a rien d’exceptionnel“. Afin de consolider le budget, le gouvernement s’appuie sur des consultants externes. L’enveloppe maximale prévue s’élève à 1.800.000 euros. Pour l’instant 587.000 euros ont été déboursés (9 mai 2014). Selon Romain Wolff, le vice-président de la Chambre des fonctionnaires et employés publics, le ministère des Finances disposerait d’excellents fonctionnaires, qui auraient très bien pu mener à bien cet exercice. (25 mars 2014).

L’Impact d’une tranche indiciaire coûte 35.000.000 à l’Etat alors que les recettes rapportent 20 millions.

Le 28 mars 2014 le ministre Luxembourgeois des finances, Pierre Gramegna, et l’ambassadeur des Etats- Unis ont signé l’accord FATCA 1. Cet accord vise à mettre en place l’échange automatique d’informations entre les administrations fiscales des deux pays sur les avoirs détenus auprès d’institutions financières au Luxembourg par des citoyens américains et les personnes résidant aux Etats-Unis, à l’instar de ce que le Grand-Duché fera, à partir du 1er janvier 2015 , au sein de l’Union européenne sur la base de l’application de la directive sur la fiscalité de l’épargne. 2000 emplois sont menacés suite à l’application de l’échange automatique. (Statec).

Nouvelle loi suite à des directives de Bruxelles: Introduction de la règle d’or : Selon la règle d’or, les finances de l’Etat central, la sécurité sociale et les administrations locales doivent atteindre un équilibre budgétaire. Le déficit budgétaire structurel des finances publiques ne doit ainsi pas dépasser 0.5% du PIB. Il y aura un mécanisme automatique de correction qui contraindra les Etats à mettre en œuvre des mesures de consolidation. Il y aura aussi élaboration d’un budget pluriannuel et introduction d’un Conseil National des Finances publiques (9 juillet 2014).

Le Premier ministre a confirmé la nouvelle contribution de 0.5% sur le revenu des travailleurs et des pensionnés (18 juillet 2014). Cette contribution est destinée à la prise en charge des enfants en nature (gratuité des crèches et bilinguisme). Premierminister Xavier Bettel hat im Briefing nach dem Ministerrat bestätigt, dass die Regierung eine Sonderabgabe plane. Das Luxemburger Wort hatte am Donnerstag berichtet, dass eine Kindergeldsteuer eingeführt werden solle. Bettel kritisierte diesen „geleakten" Ausdruck, es handele sich keineswegs um eine Steuer, wie übrigens die CSV sie einführen wollte, sondern um eine Abgabe. Sie soll 0,5% jeglicher Einkünfte betragen und von allen berufstätigen und pensionierten Bürgern finanziert werden.Die Mittel sollen dazu genutzt werden, Sachleistungen für Kinder anzubieten, sie dienten nicht dazu, das Kindergeld zu tragen, so Bildungsminister Claude Meisch. Der Regierungschef verwahrte sich dagegen, die Abgabe isoliert zu betrachten, sie müsse als Teil eines Gesamtpakets angesehen werden, das im Herbst vorgestellt wird. Dieses Paket bestünde wie angekündigt aus einer Vielzahl von Sparvorschlägen, so wie es die Regierung seit Beginn der Legislatur immer wieder gepredigt habe.

La CGFP s’oppose à la contribution de 0.5% que le gouvernement souhaite introduire pour financer la gratuité des crèches.

Budget 2015 : La contribution de 0.5% pour le financement de la petite enfance est actée (23 septembre 2014).

  Die Einführung einer Sonderabgabe zur Finanzierung der Familienzulagen steht im krassen Gegensatz zur blau-rot-grünen Reformankündigung von mehr sozialer Selektivität.

16. Juli 2014
Eigentlich hatte sich die neue Regierung dem Spardiktat verschrieben, um das Loch im Staatshaushalt zu stopfen. Wie es jetzt aussieht, hat die Koalition hier offenbar schon den Mut verloren. Auf ihrer jüngsten Klausur auf Schloss Senningen sollen sich die Koalitionsparteien nämlich auf die Einführung einer Sonderabgabe zur Subventionierung der Familienbeihilfen geeinigt haben.

Demnach würde auf die Steuerzahler eine außerordentliche Beitragszahlung in Höhe von 0,5 Prozent zukommen. Die Abgabe soll auf sämtliche berufliche Einkünfte und Ersatzeinkommen (Krankengeld, Arbeitslosengeld) sowie auf Vermögenseinkünfte erhoben werden. Mit 0,5 Prozent würde sie leicht unter der Krisensteuer von 0,8 Prozent liegen.

Pauschale Belastung der Steuerzahler

Auf eine Reform der Hilfen nach Einkommenskriterien (soziale Selektivität), wie es im Regierungsprogramm steht, konnte man sich jedoch nicht einigen. Stattdessen soll die Allgemeinheit an den Kosten der Familienbeihilfen beteiligt werden. Damit geht Blau-Rot-Grün, entgegen ihren Ankündigungen, nun doch den Weg einer Steuererhöhung bzw. Abgabenerhebung.

Die geplante „Kindergeldsteuer“ betrifft Arbeitnehmer und Rentner gleichermaßen, und zwar nicht selektiv, sondern pauschal sowie unabhängig davon, ob man Kinder hat oder nicht. Da die Abgabe aber zweckgebunden erhoben wird, ist es per Definition keine regelrechte „Steuer“. Zu den weiteren Änderungen beim Kindergeld gehört der Grundsatz, künftig jedes Kind gleich zu behandeln. Zudem sollen Kindergeld und Kinderbonus zusammengelegt werden. Ebenso wie das ganze erste blau-rot-grüne „Sparpaket“ soll diese Maßnahme aber erst im September verkündet werden, und dann ab dem 1. Januar 2015 in Kraft treten. Auch bei weiteren Fragen soll bereits eine Einigung erzielt worden sein.

Auf Nachfrage wollte Familienministerin Corinne Cahen die Einführung einer solchen speziellen Beitragszahlung nicht bestätigen. Ein formelles Dementi gab es aber auch nicht. Cahen wiederholte nur, dass „niemand etwas verlieren wird“ und dass das Ende „der natalistischen Politik“ eingeläutet werde, so wie dies bereits Wirtschaftsminister Etienne Schneider am Wochenende erklärt hatte. Cahen verwies stattdessen an die Adresse des Finanzministers. Doch auch Pierre Gramegna wollte am Mittwoch nicht Stellung beziehen.

Keine "soziale Selektivität" beim Kindergeld

Mit der Fokussierung auf die Einnahmenseite stellt die Koalition letztlich ihre betonte Sparabsicht in Frage. Aus Regierungskreisen verlautet, dass man nach der Debatte um die Studienbeihilfen nicht noch eine weitere große Sparmaßnahme beschließen wollte. Ebenso entfernt sich die Koalition von dem Anspruch der viel gepriesenen „sozialen Selektivität“.

Im Fall der Familienbeihilfen sei dies vor allem technisch begründet, heißt es. Da auch Grenzgänger in den Genuss der Hilfen kommen, deren Einkommensverhältnisse aber im Detail schwer zu bestimmen sind, nimmt man lieber Abstand von der sozial selektiven Sparprämisse. Im Gegenzug erhöht man dafür aber pauschal die Steuer- bzw. Abgabenlast der Allgemeinheit.

Le Gouvernement a l’intention de ne pas augmenter la taxe d’abonnement sur les fonds d’investissements spécialisés (FIS). Il n’y aura ni d’impôts sur les »super-riches »ni droits de succession nouveaux (Bettel).

Selon Gramegna le paiement électronique et les monnaies virtuelles sont les « grands enjeux de demain ». La place financière ne peut pas se développer sans jouer l’atout de l’innovation. Le secteur financier crée aujourd’hui 27% de la richesse du pays (moyenne européenne : 6%). Emploi intérieur : 11% (moyenne européenne : 3%) Il y a 149 banques, 38.811 fonds d’investissements et 92 compagnies d’assurances. C’est le pays qui présente la plus grande dépendance au secteur financier (12 novembre 2014).

LUXLEAKS : Juncker : «  Je suis politiquement responsable, mais je ne suis pas l’architecte ». Bettel s’oppose dans une interview au journal belge l’Echo à toute harmonisation fiscale au sein de l’Union européenne et se trouve en pleine contradiction avec son prédécesseur Juncker (20 novembre 2014).

IMMIGRATION

La barre des 550.000 habitants est atteinte avec 45.3% d’étrangers (16 avril 2014).

L’adr pense que les immigrants portugais sont privilégiés par le gouvernement luxembourgeois (Quantité de documents traduits en portugais par l’administration publique luxembourgeoise) Elle a voté contre la double nationalité en 2008, est contre la fonction de bourgmestre revenant aux étrangers et est contre des cours en langue portugaise dans l’enseignement luxembourgeois.

Neuf travailleurs immigrés hébergés au foyer Mühlenbach n’ont pas encore trouvé de solution de logement. Ils seront expulsés le 1er juillet selon la ministre de l’Intégration, Corinne Cahen.

La direction de l’Immigration a enregistré au mois d’avril 49 nouvelles demandes d’asile. Cette année il y a 301 demandes d’asile. La plupart émane de personnes des pays du Balkan. Cette année 43 personnes ont obtenu l’asile au Luxembourg, 216 ont été refusées dont 42 de manière forcée. (13 mai 2014). Asselborn : Le Luxembourg ne prévoit pas d’accueillir des réfugiés qui fuient l’Etat Islamique (12 septembre 2014).

Le nombre de demandeurs d’asile est remonté à la hausse au mois de mai. Avec un total de 94 demandes (20 Monténégrins et 17 syriens) enregistrées par la direction de l’immigration du ministère des affaires étrangères. Le total pour cette année est de 395 demandes. (11 juin 2014).

Le nombre des demandes d’asile est en hausse. (96 demandes en août). (10 septembre 2014).

L’OLAI (Office luxembourgeois de l’accueil et de l’Intégration) ne fonctionne pas. Yves Piron, proche des socialistes, le directeur sortant de l’Union commerciale de la ville de Luxembourg, a été nommé à la tête d’un comité de pilotage qui doit mener à bien la réforme de l’OLAI. (12 septembre 2014). La directrice Christiane Martin rejoindra apparemment la direction de l’immigration au ministère des Affaires Etrangères (25 novembre 2014).

Le Grand-Duché s’était engagé en 2013 à accueillir 60 ressortissants syriens. En avril 28 réfugiés ont été installés et les 32 restants seront accueillis dans les prochains jours (11 octobre 2014).

IMPÔTS

Les impôts indirects, dont la TVA, qui sont acquittés par les entreprises, sont répercutés sur les prix de la consommation. Ce sont donc les ménages qui les paient au final. Les 40% les plus riches contribuent au revenu des 60% les moins aisés. La TVA représente en moyenne 5% du revenu brut des ménages du premier décile (les 10% des ménages les moins aisés) pour ne peser que 2 % du revenu des ménages du dernier décile (10 % des ménages les plus aisés.)

Les contributions sociales et impôts directs comptent pour 28% du revenu brut des ménages au Luxembourg, 31% en France, 35% en Italie, 40% en Belgique et 41% aux Pays-Bas.

La charge fiscale au niveau des impôts directs est composée comme suit : 1/3 incombe aux entreprises et 2/3 incombe aux personnes physiques.

Intérêts notionnels wie in Belgien sind kein gangbarer Weg für Gramegna, obschon sich die 3 Parteien sich darüber geeinigt hatten.

Pierre Gramegna a souligné son refus catégorique à l’introduction d’un impôt pour les riches (6 novembre 2014).

100 milliards de dollars par an est le manque budgétaire à gagner pour les pays en développement, en raison du système d’évasion fiscale offert aux multinationales par des pays comme le Luxembourg.

En 2013 les ménages ont payé des impôts à hauteur de 3.7 milliards d’euros contre 1.6 milliards d’euros versés par les entreprises. Donc 70% de la charge est supportée par les contribuables et 30% par le patronat.

INFRASTRUCTURES

17 Décembre 2013 : 48,3 millions d’Euros ont été accordés pour les travaux de modernisation et d’extension de la station d’épuration Nordstadt. Une amende de 2.000.000 d’Euros assortie d’une astreinte de 2.800 Euros par jour suite à la condamnation par la Cour de Justice de l’Union Européenne devra être versée par l’Etat. D’après le secrétaire d’Etat en charge de l’Environnement Gira cette astreinte sera finalement de 2 à 3 millions d’Euros.

En ce qui concerne le dernier tronçon pour la route du nord de 14 Km entre Lorentzweiler et le Kirchberg, celui-ci coûtera plus de 700 millions d’Euros. (Bausch) (7 mars 2014).

Le projet du Lyçée Agricole à Gilsdorf adopté le 27 mars 2012 est pour le moment encore en phase moratoire. Le bourgmestre de Diekirch n’a pas encore reçu de demande officielle de construction d’un lycée. Le moratoire concerne la protection de sources d’eau potable qui ont fait l’objet d’investissements coûteux pour la Commune soit environ 1.2 millions d’Euros. Les travaux sont actuellement à 95% terminés. Le ministère de l’Intérieur vient de valider la prolongation du moratoire décidé par le conseil Communal de Diekirch qui prévoit la non- urbanisation du site prévu à Gilsdorf.(Concernant le site du Lycée Technique Agricole).

Deux funiculaires relieront le Pfaffenthal et le plateau du Kirchberg : 98.000.000 d’euros.

Feu vert pour une stratégie numérique visant à renforcer le secteur des technologies de l’information et de la communication. Feu vert pour le financement de l’équipement des bâtiments universitaires de la Cité des sciences à Belval. Feu vert pour un Haut Comité pour le soutien des PME, présidé par le ministre de l’économie. S’il faut actuellement un capital de 12.500 Euros, il faut promouvoir la création d’entreprise à partir d’un capital de 1 euro. En plus il faut faciliter les démarches de la transmission d’entreprise. (5 juin 2014).

La construction d’une 2ième prison a été validée pour quelques 155 millions d’euros et un coût de fonctionnement de 26 millions d’euros par an (19 juin 2014).

Viaduc ferroviaire de Pulvermühl. 200 millions votés en 2006… Surcoût pourrait grimper jusqu’à 344 millions. Ceci est dû à des problèmes techniques.

Le nouveau tronçon entre le Luxembourg et Bettembourg sur 2 voies de sept kilomètres à côté de la ligne existante pour un coût de 272 millions d’euros a été voté (17 octobre 2015).

INSTITUTIONS

La session ordinaire 2013/2014 de la Chambre des Députés compte jusqu’à présent (31 décembre 2013) cinq séances plénières. Lors de ces rendez-Vous, quatre députés ont manqué à l’appel, à chaque fois pour une raison motivée. Il s’agit de Sylvie Andrich- Duval, Roy Reding, Fernand Kartheiser et Michel Wolter.

La Cour des Comptes conseille au gouvernement de diminuer les dépenses publiques pour le redressement des finances publiques. D’après les études économiques, il apparaît que le redressement des finances publiques est d’autant plus significatif et durable lorsqu’il porte essentiellement sur la maîtrise des dépenses, plutôt que sur le relèvement des impôts et cotisations. (26 mars 2014).

Les verts réclamaient une démocratisation du Conseil d’Etat et exigeaient que la procédure de nomination soit revue car, selon eux, il n’était pas possible que les places au Conseil d’Etat soient à l’usage exclusif des partis du gouvernement. Seulement maintenant ils sont au gouvernement…et c’est un des leurs qui va décrocher le poste.

Le FMI (Céline Allard mène la mission du FMI au Grand-Duché) estime que le Luxembourg doit mettre des actions en œuvre pour limiter la dette en dessous de 30% d’ici 2019 (23% actuellement). Elle prône ainsi le relèvement des impôts fonciers, une réforme des transferts sociaux et la limitation de l’indexation des salaires à une tranche par an. Le FMI suggère de faciliter la mise à disposition de terrains pour la construction et d’envisager de pénaliser les propriétaires de logements vides.

Nouvelles règles pour les députés : Extrêmement simplistes. Le règlement ne va pas assez loin. La déclaration d’intérêts est fortement limitée. (Les revenus n’ont pas besoin d’être déclarés de façon exacte ; Les revenus du capital et le patrimoine ne sont pas déclarables ; Lobbying ; Continuation d’activités économiques de toute nature pendant le mandat). Aucun membre du gouvernement n’a le droit d’accepter des rémunérations autres que leur traitement comme ministre. L’acceptation des cadeaux est soumise à der règles plusstrictes. Turpel critique le fait que le dialogue entre les députés et le gouvernement fonctionnre de moins en moins bien (15 septembre 2014).

3 juillet 2014 : l’Ombudsman doit avoir la possibilité d’accepter tous les dossiers où il est question de services publics qu’ils aient un statut public ou privé. (Exemple : hôpital privé offrant des services publics.).

Les ministres pourront désormais se déplacer en privé avec une voiture officielle, mais ils devront payer le péage et l’essence (Règlement grand-ducal). Le nouveau code de conduite des députés a été voté à la Chambre.

Impôt de l’Eglise? Sans financement étatique des traitements pour curés et enseignants de religion, l’église catholique sera en état de failite au bout de 3 ans affirme l’Archevêque J.C. Hollerich. « On est une église pauvre ».

L’Eglise : Se prononce contre la discrimination des homosexuels et pour l’intérêt supérieur de l’enfant. (Il faut répondre cas par cas.)

La suppression des cours de religion à l’école a suscité une vive opposition d’une partie de la société, dont l’Eglise cathlique, qui s’est traduite par le lancement d’une pétition initiée par le comité «Fir de Choix ». Cette initiative a recueilli 25.656 signatures. Le Conseil des cultes conventionnés (représentant le culte isréalite, l’Eglise anglicane, l’Eglise catholique, l’Eglise orthodoxe, l’Eglise protestante, l’Eglise protestante réformée, l’Eglise néoapostoplique et la Shoura musulmane) ont signé un mémorandum en faveur d’un cours de religions dans l’enseignement public (18 novembre 2014). L’archevêque Jean Claude Hollerich pense que la religion n’appartienne pas à la sphère privée, mais qu’elle est profondément ancrée dans la vie publique. Meisch veut uniquement un cours aux valeurs qui commençera en 2016. Le gouvernement pense que le cours doit présenter les religions, mais aussi des courants philosophiques, y compris l’athéisme et l’agnosticisme (24 novembre 2014).

La Cour grand-ducale dispose d’un budget de 9.3 millions d’euros et devrait être réduite de 10 % en 2015 disent les jeunes socialistes luxembourgeois. Chaque citoyen luxembourgeois dépense 17 euros par année pour assurer le foctionnement de la Cour grand-ducale. En Espagne c’est 17 centimes. Les Pirates proposent le referendum.

Quel sera le site définitif pour les Archives nationales ? Maggy Nagel pense que le projet doit être réévalué de fond en comble. Autour de la capitale ou quand-même au site Belval ? (18 septembre 2014).

La Commission nationale pour la protection des données (CNPD) recevra 2 personnes en plus pour gérer les affaires. La CNPD sera dotée d’un éventail de sanctions administratives, y compris des amendes financières, conformément à un nouveau règlement européen. Le président Gérard Lommel (premier président de la CNPD) va quitter son mandat le 31 octobre 2014.

Une bible sur la surveillance au travail a été publiée par la CNPD et par la Chambre des salariés. Droits et obligations sont mieux cernés. Cependant à l’inverse la surveillance au travail progresse proportionellement avec l’évolution des nouvelles technologies…Dans le futur on peut prévoir la mesure de la glycémie ou de la tension artérielle par le biais des lentilles qui décèlent les variations. (8 octobre 2014).

La Copas (Confédération des organismes prestataires d’aide et de soins) compte près de 50 membres avec 11.000 salariés. Elle s’est donné une charte d’éthique qui vise à garantir une meilleure défense des droits des personnes fragiles (27 octobre 2014).

Il existe une Chambre des Fonctionnaires et Employés publics (CHFEP). 

Le CEPS (Centre d’Etudes de populations, de pauvreté et de politiques socio-économiques) changera son nom en LISER (Luxembourg Institute of Socio-Economic Research). Il emploie 130 personnes, dont 70 chercheurs, 20 techniciens ou ingénieurs de recherche. Le reste du personnel est actif dans l’administration et dans l’IT. Le site se trouve à Belval. Coopération avec l’université.Il livre des analyses de recherche sociale capable d’orienter l’action politique. Son budget est de 18 millions d’euros, dont le ministère de la Recherche finance 60%. Le reste provient de sources de financement externes, liées à des projets divers.Le Directeur Général est: Dr. Hilmar Schneider. (17 novembre 2104).

La Chambre des notaires compte 36 notaires.

LOGEMENT

Plus de 10.000 nouveaux logements seront construits ou en partie financés par l’Etat, dont une grande partie sera reservée à la location et environ 11% seront destinés aux étudiants. Il s’agit de 10.517 logements et ceci jusqu’en 2025. Il y a 129 nouveaux projets pour un coût de 200 millions, alors que le nouveau programme (472 projets en tout) prévoit un budget total de 600 millions d’euros (7 octobre 2014). Le CSV parle d’un grand bluff.La somme de 600 millions d’euros ne suffit pas, car un logement locatif coûte environ 200.000 euros à l’Etat…ce qui fait que uniquement 3.000 logements pourront être construits et non 10.500 (19 novembre 2014).

Le marché résidentiel luxembourgeois se caractérise par une prépondérance de l’offre de vente des logements (78.5% en 2011) sur l’offre locative (21.5%).

Deux études du STATEC révèlent que la qualité des logements est directement corrélée au revenu de leurs habitants. Logements moins confortables et nuisances diverses accompagnent les gens avec risque de pauvreté.

Pour Franz Fayot les réserves cumulées du régime général d’assurance pension s’élévaient à 13.75 milliards en 2013 (=30% du PIB) et une partie pourrait être investie par le Fonds de compensation dans le logement, car il y a seulement 2% de logements sociaux (17 décembre 2014). Dies ist der berühmte RENTENKLAU ??

OTAN ET MESURES DE PAIX OU DE GUERRE ???

Il y a des engagements du Luxembourg dans l’OTAN. Cela concerne notamment les avions de surveillance AWACS, immatriculés au Luxembourg. Le député Serge Urbany vient d’interpeller le gouvernement sur le renouvellement des 20 missiles nucléaires stationnés dans la base aérienne de Büchel dans l’Eifel allemand. Cette base est située à 100 km de la frontière luxembourgeoise.

Bettel et Rasmussen se sont rencontrés le 15 avril 2014 : Rasmussen : L’agression russe nous démontre que notre sécurité n’est pas acquise. J’appelle tous les Alliés à poursuivre leurs efforts aussi bien financiers que politiques pour maintenir une alliance «  forte et militairement capable ».Je souligne « l’inébranlable solidarité » qui existe entre les Alliés et la vocation de l’OTAN qui doit assurer leur sécurité maritime, aérienne et terrestre ». Tous les Alliés y participent et je sais que je peux compter sur le soutien du Luxembourg. Le Luxembourg est un membre dévoué à l’OTAN. Le pays est un membre fondateur de l’Alliance.

Le Luxembourg devra cofinancer un satellite militaire pour l’Organisation du Traité Atlantique Nord (OTAN). En cause, la pression de l’OTAN sur les pays membres afin qu’ils cofinancent certains projets. Grâce à une coopération avec la Société européenne des satellites (SES), ce projet pourrait avoir un impact positif sur l’économie luxembourgeoise estime Etienne Schneider le 24 juillet 2014.

Le Gouvernement donne son feu vert pour le GovSat, le projet de satellite militaire. Ce satellite sera mis à disposition de l’OTAN, l’UE et de l’ONU. Cest un investissement pour l’avenir, car il entraîne des retombées économiques. Nous n’achetons pas du matériel stupide à l’étranger comme les véhicules Dingo ou des Airbus dont on ne sait quoi faire (E.Schneider)(23 octobre 2014).

Lëtzebuerg muss seng Nato-Participatioun jo erhéijen, vun 0,4 op 0,6% vum PIB (25 Juli 2014).

Le Gouvernement augmentera de 0.4% à 0.6% du PIB sa contribution à l’OTAN. Encore loin de la barre des 2% qui était l’objectif de l’alliance. C’est une hausse de 200 à 300 millions. Mais encore le ministre songe à des travaux d’infrastructure à Diekirch, au réaménagement des pistes de l’aéroport et surtout au satellite militaire que le gouvernement pourrait exploiter avec SES Astra. (20 août 2014).

Romain Schneider: Alors que les OMD (Objectifs du Millénaire pour le développement) ont eu un effet remarquable tant sur la communauté des donateurs que sur les pays du Sud, il s’agira de créer un nouveau cadre de développement avec valeur universelle nous amenant à l’éradication de la pauvreté d’ici 2030. Le Luxembourg concentre la coopération bilatérale sur 9 pays répartis sur 3 continents. (Burkina Faso, Cap Vert, Mali, Niger, Sénégal, Nicaragua, Salvador, Laos et Vietnam).

Un projet de règlement grand-ducal, déposé le 7 mars 2014, autorise la participation par rotation militaire de l’Union européenne en République centrafricaine (EUFOR RCA) décidée par le conseil européen le 10 février. La mission est censée durer jusqu’en mars 2015.

Le Luxembourg participera jusqu’en août 2016 à la mission civile menée par l’Union européenne au Niger. Le règlement grand-ducal soumis pour avis à la Chambre des députés prévoit l’envoi d’un membre de la police grand-ducale sur place. Sa mission consistera à se joindre à une équipe accomplissant des tâches de conseil et d’entraînement pour les membres des forces armées du Niger (22 août 2014). En ce qui concerne le Congo après 8 ans de participation à la mission EUSEC, le dernier sous-officier retournera au Luxembourg (2 octobre 2014).

Un policier pour l’Ukraine (abstention adr) dans le cadre de la participation du Luxembourg à la mission civile de l’UE en Ukraine.

Le Luxembourg a accordé une enveloppe de deux fois 150.000 euros pour l’aide humanitaire en Irak (Asselborn : 12 septembre 2014).

Un sous-officier de l’armée a pris la relève du sergent-chef César Ferreira au sein de la mission de l’UE au Mali en tant que sous-officier instructeur au profit des Forces armées maliennes. L’UE est présente depuis février 2013 au Mali (23 septembre 2014).

L’armée a quitté l’Afghanistan et signe la fin de 11 ans de présence du Luxembourg dans ce pays (17 octobre 2014).L’engagement luxembourgeois en Afghanistan se traduit au travers d’une contribution annuelle de 4 millions d’euros au fonds de fiducie ANA jusqu’en 2017.Les opérations humanitaires de l’ONU sont également activement soutenues.

Le ministre de la défense Etienne Schneider a annonçé une enveloppe de 500 millions d’euros pour un projet permettant le développement et l’utilisation d’un logiciel de gestion des équipements pour les forces armées maliennes (23 décembre 2014).

L’acquisition de l’avion militaire A400M aura un coût de 120 millions, devra être livré en 2019 et sera stationné à Florenne en Belgique. Le coût résultant pour les frais d’infrastructure s’élèvent à 17.26 millions d’euros.

PARLEMENT DES JEUNES :

  1. Les élèves doivent pouvoir choisir entre morale et religion.
  2. Dépénalisation du cannabis et cannabis en médecine.
  3. Rejet des quotas des femmes et travail en fonction des compétences.
  4. Maintenir le lien entre la nationalité luxembourgeoise et le droit de vote.
  5. La garantie-jeunes ne doit pas falsifier le taux de chômage des jeunes.



Revirement de situation : L’an passé, le Parlement s’était prononçé contre le droit de vote des étrangers. Cette fois, cette résolution n’a pas été retenue au moment du vote de confirmation (20 octobre 2014). Le site a été réformé et désormais un calendrier annonce les dates de session. Le président Patrick Weymerskirch a été demis en printemps dernier suite à un manquement aux règles. Il a été remplaçé par Jean Wivines.

PARTIS POLITIQUES

Die Aufarbeitung der SREL-Affäre hat bereinigend gewirkt", sagt Alex Bodry im Gespräch mit dem LW (Ausgabe vom 10. Juli 2014). "Es wurden Konsequenzen gezogen. Das hat der Politik gut getan."

Die Konsequenzen bestanden darin, dass Premier Juncker am 10. Juli 2013 das Zerwürfnis der Koalitionspartner CSV und LSAP feststellte und den Weg für Neuwahlen frei machte. Einen Rücktritt infolge der Missstände beim Nachrichtendienst schloss der damalige Staatsminister jedoch aus.

Von dieser Haltung zeigt sich Alex Bodry auch heute noch enttäuscht. "Ich bedaure diese Reaktion des Premiers, ich bedaure nachträglich die Verratstheorie, die er unmissverständlich ausgesprochen hat und die auch Folgen für die anschließende Wahlkampagne und mögliche Koalitionsbildungen hatte." Juncker hatte am Ende der parlamentarischen Debatte über den Abschlussbericht zur SREL-Affäre gesagt: "Ich hätte mir nie vorstellen können, dass ausgerechnet die Sozialisten mir ein Bein stellen würden."

Das Verhältnis zu den Christlich-Sozialen bezeichnet der Fraktionsvorsitzende der Sozialisten heute als "normal". "Für mich persönlich ist die CSV eine Partei wie jede andere auch." Er habe nie einen Hehl daraus gemacht, dass die CSV/LSAP-Koalition in der vergangenen Legislaturperiode eine positive Bilanz aufzuweisen habe; auch stehe die blau-rot-grüne Koalition unter gewissen Umständen in der Kontinuität von Schwarz-Rot. "Ich würde mir wünschen, jeder würde es so sehen. Ich glaube aber, dass das bei einigen in der CSV nicht der Fall ist, dort scheint die Verratstheorie noch nachzuwirken."

(16. April 2014) Unglaubliche Geldverschwendung/ Incroyable gaspillage d‘argent

Außer den 2.06 Milliarden Euros, die Luxemburg für den intransparenten und nicht legitimierten, supranationalen Internationalen Währungsfonds ( IWF ) zur Verfügung stellen muss, hat Finanzminister Pierre Gramegna auch eingewilligt 1.5 Millionen Euros bereitzustellen um den IWF in Guatemala, Costa Rica, Honduras, Nicaragua, Panama und in der Dominikanischen Republik technisch zu unterstützen, damit der IWF den Finanzsektor, die Steuer- und Zollbehörde, die öffentlichen Finanzen, die Finanzmärkte und die makroökonomischen Statistiken dieser Staaten überwacht und „regulieren“ hilft.

Die PID ist entschieden dagegen, dass unsere Regierung Steuergelder verschwendet, um eine supranationale Institution, die für Austeritätsmaßnahmen in der ganzen Welt verantwortlich ist, administrativ zu unterstützen. Diese Gelder könnten locker in die Kooperation und Entwicklungshilfe vor Ort fließen. Schließlich nagt der IWF nicht am Hungertuch.

Outre le fait de mettre à disposition 2.06 milliards d’euros pour le Fonds Monétaire International ( FMI ), qui est une institution opaque, supranationale et non légitimée, le ministre des Finances Pierre Gramegna a également consenti à mobiliser 1.5 millions d’euros pour soutenir le FMI au Guatemala, Costa Rica, Honduras, Nicaragua, Panama et dans la République Dominicaine. En fait il s’agit d’assister techniquement et à superviser le secteur financier, l’administration des impôts et des douanes, les cadres de dépenses à moyen terme, la gestion des finances publiques, les marchés monétaires et les statistiques macroéconomiques.

Le PID s’oppose violemment à ce que notre gouvernement soutienne  avec l’argent des contribuables une institution supranationale, qui est connue pour installer des mesures d’austérité sur le globe entier, et ceci de façon administrative. Cet argent aurait mieux servi à la Coopération et aux projets de développement dans ces pays. En fin de compte le FMI n’est pas connu pour bouffer des briques.

Concernant le ruling (215 milliards de dollards d’investissements prévus via le Luxembourg) il y a beucoup à dire : En favorisant le »Big Money » au détriment des simples citoyens, les politiques se rendent coupables de corruption morale. Il est pour le moins urgent qu’ils changent les régles du jeu dans le sens de l’intérêt général (7 novembre 2014: Fabien Grasser du quotidien).

Jean Colombera: Unfassbar….was so die CSV –Leute sich erlauben können… Da war Luc Frieden Jahrelang  Finanzminister in Luxemburg und setzte sich für den Finanzplatz Luxemburg ein…und nun wechselt er nach London zur Deutschen Bank.  London ist bekanntlich der größte Gegner Luxemburgs, was den Finanzplatz angeht.

Alle Achtung.  Als CSV- Abgeordneter und in der Opposition  in der „ Chamber“…das war ihm zu langweilig. Was wetten wir, dass die CSV- Wähler  diese Handlung eines Luc Friedens  noch in Ordnung finden … und das nächste Mal wieder die CSV wählen. So fanatisch muss man sein.  Hier in Luxemburg kannst du als CSV dir alles erlauben. Es wird allerhöchste Zeit, dass die Leute ihre Augen aufmachen. Mehr kann man die Leute nicht verdummen. (11 Juli 2014).

Géint Auslännerwahlrecht a géint Referendum doriwwer

D'CSV ass awer derfir, datt d'Konditioune fir d'Lëtzebuerger Nationalitéit ze kréien, vereinfacht ginn.

 ...an deemno méi Residente bei den Nationalwahlen dierfen hir Stëmm ofginn.

D'Wahlrecht an d'Lëtzebuerger Nationalitéit wieren enk matenee verbonnen a sollen dat och bleiwen, seet d'CSV, mä et soll ee méi „einfach“ kënne Lëtzebuerger ginn, ouni datt d'Nationalitéit awer bradéiert gëtt.

D'CSV-Proposen, déi elo um Dësch leien, sinn u sech keng neier, mä si goufe méi detailléiert ausgeschafft: Leit, déi hei op d'Welt komm sinn an hei liewen, sollen automatesch mat 18 Joer kënne Lëtzebuerger ginn. Wann ee sech mat engem Lëtzebuerger bestit, misst een och kënnen automatesch fir déi Nationalitéit optéieren. Wann ee gutt Lëtzebuergesch ka schwätzen, soll een och méi séier agebiergert kënne ginn. An d'Residenzklausel vu 7 op 5 Joer erof, ass eng weider Propose vun der CSV, seet de Parteipresident Marc Spautz. Et wier een och nach bereet méi déif ze goen, mä doriwwer misst ee mat der Regierung diskutéieren. Et wier awer net un der Oppositioun fir Proposen ze maachen, mä un der Regierung.

Et wär op alle Fall awer wichteg, datt d'Wahlrecht un der Nationalitéit gebonne bleift...

Marc Spautz: Wann Europa eng Kéier decidéiert, dass déi 28 Länner sech géifen eenz ginn, dass jiddwereen an deem Land dierft mat wiele goen, legislativ wou e wunnt, da kann een iwwer dat Ganzt diskutéieren. Mä soulaang mer net op deem Punkt sinn, si mir där Meenung, dass fir d'Nationalparlamenter d'Wahlrecht un d'Nationalitéit soll gekoppelt sinn.

Datt d'CSV sech an där Fro oneens wär, an d'Parteibasis net mat agebonne gi wär, léisst de Marc Spautz net gëllen.

Marc Spautz: Dat do ass nach ëmmer dat, wat op dem Wahlprogramm stung, an de Wahlprogramm ass ofgeseent ginn. Wat richteg ass, dat ass dass eis Jugendorganisatioun d'CSJ, dass déi eng aner Positioun ageholl huet, dass si gesot hunn si hätte gär d'Aféierung vum Auslännerwahlrecht. Mä dat hei ass nach ëmmer just eng Fortféierung vum Wahlprogramm.

D'CSV ass jiddefalls géint een Referendum iwwert d'Auslännerwahlrecht, well deen d'Land kéint splécken an de Populiste kéint Opdriff ginn.

Dans un référendum on donne le pouvoir aux populistes. Si une majorité de gens ne veut plus de ce gouvernement elle répondra non à toutes les questions du référendum. (10 juin 2014). (Paul Henri Meyers).

Braz Felix : Il ne s’agira pas seulement d’un débat entre politiques et citoyens, mais les citoyens doivent discuter entre eux et la presse joue aussi un rôle pour éclairer le public des enjeux que représente cette ouverture du droit de vote.L’issue du référendum sera respecté. Le texte de révision de la Constitution sera complété sur base des décisions des électeurs.Ce texte sera soumis à un premier vote constitutionnel à la Chambre des députés (2/3 des suffrages sont requis pour l’adoption du texte).Enfin il y aura remplacement du deuxième vote constitutionnel par un deuxième référendum sur initiative de la majorité parlementaire, qui ne se tiendra pas avant 2016.

"Uni.lu just nach als Wirtschaftsfacteur?"



Esou den Titel vun engem Schreiwes vun der Piratepartei um Méindeg de Moien. D'Pirate gesinn an der Zesummenaarbecht vun der Uni mat der Wirtschaft eng Subventioun vun der Recherche a Betriber a Ministèren:



Den 2. Juli huet d'Chamber de Projet de Loi 6420 zur Modifikatioun vun dem FNR (Fond national de la recherche) gestëmmt. An deem Gesetz steet ënnert anerem, datt de FNR d'Fuerschung ënnerstëtze soll déi méi an d'Richtung vun der applizéierter Fuerschung geet. D'Reaktioun vum FNR ass elo, datt en an Zukunft d' AFR (Aides à la Formation-Recherche) fir Post-Docs nëmmen a Kollaboratioun mat Akteuren aus der Wirtschaft oder der Gesellschaft erausgëtt (Public-Private Partnerships). “Déi Mesure kënnt enger Subventioun vun der Recherche a Betriber a Ministèrë gläich” seet de Carlo Di Giambattista, Wëssenschaftspolitesche Spriecher vun der Piratepartei. “Speziell gëtt mat där Mesure dëse Stipendium onzougänglech gemaach fir d'Grondlagenfuerschung, déi ganz wichteg ass fir d'Renommée vun enger Universitéit ze etabléieren, mee éischter seelen en direkte wirtschaftlechen Notze mat sech bréngt.”

Zousätzlech gouf nach de Budget fir d'Uni.lu agefruer wat fir eng wuessend Universitéit schwiereg ze verkraaften ass. “Universitéite si käschtenopwännech Institutiounen, mee fir e Land, dat sech op seng Matière grise, als eenzeg natierlech Ressource verloosse muss, onverzichtbar”, sou de Carlo Di Giambattista weider: “Mir fuerderen d'Regierung op, net duerch simple Spuermoossnamen oder duerch fehlgeleete Fuerschungsureizer d'Zukunft vun der Uni.lu a soumat och vu Lëtzebuerg ze gefährden”.

Pirates: Un membre du gouvenement a-t-il déjà ouvert un dictionnaire au mot „transparence“? Il proteste que Viviane Reding passe de députée dilettante à lobbyiste professionnelle.

Le DP s’engage pour la sélectivité sociale qui est chère aux libéraux, de même que le bilinguisme à l’école.

Le CSV dit 4 x non au référendum. Le référendum se tiendra le 7 juin 2015

Déi Greng sont pour une circonscription unique.

L’adr est contre une politique antinataliste.

Déi Lenk parle des célèbres «  Big Four » ou les « Big Fat » qui sont les cabinets d’audits Ernst and Young, PricewaterhouseCoopers, Deloitte et KPMG et qui conseillent à grande échelle les entreprises en matière d’optimisation fiscale. Pour augmenter les recettes, une alternative consisterait à ajouter 5 tranches d’impôt (jusqu’à un taux marginal de 50%) ce qui pourrait générer environ 500 millions d’euros. D’autres alternatives prévoient la suppression d’exonération d’impôt pour les Fonds d’investissements spécialisés (FIS), la suppression sur l’abattement de 50% sur les dividentes ou encore sur les voitures de service. Enfin, l’augmentation de 3 à 4 % du taux fixe de l’impôt commercial, apporterait 180 millions d’euros (11 novembre 2014).

PLANS SECTORIELS

Die Katze ist aus dem Sack: Die Entwürfe der 4 sektoriellen Leitpläne – Gewerbegebiete, Grünlandschaften, Mobilität, Wohnungsbau- liegen vor (21.Mai 2014). Zehn Jahre nachdem mit dem integrativen Verkehrs-und Landesenzwicklungskonzept (IVL) ein erster (folgenloser) Versuch zum landesplanerischen Lifting für Luxemburg gestartet worden war, sollen nun Nägel mit Köpfen gemacht werden. Nicht in den Leitplan geschafft hat es die erst Herbst vor den Wahlen vorgestellte landwirtschaftliche Schutzzone. Die Schutzzone stehe juristisch auf wackeligen Beinen und riskiere eine Prozesslawine auszulösen erklärte Staatssekretär Gira.

Présentation des quatre plans sectoriels (Transport, Paysage, Zones d’activités économiques et Logement) (21 mai 2014). D’après le Syvicol, l’implication des communes dans l’élaboration et le suivi des plans directeurs sectoriels est insuffisante. Il faut une plus grande flexibilité.Le syndicat exige une plus grande flexibilité en ce qui concerne la répartition entre communes prioritaires (20% de croissance) et communes complémentaires (10% de croissance). L’objectif étant davantage de logements et la stabilisation des prix. Emile Eicher : Les plans dont nous disposons sont à une échelle 1 :10.000 ou 1 :50.000. Dans la phase de mise en conformité des PAG des communes nous devons disposer d’une échelle de 1 :2.500 pour être précis. Il est donc difficile de déterminer avec certitude si on peut émettre une autorisation ou non. (1er octobre 2014).

La loi sur l’aménagement du territoire a été amendée. Bausch : Toute autorisation de bâtir et tout plan d’aménagement particulier qui étaient en cours d’instruction avant le 27 juin 2014 peuvent être effectués, même si elles sont en contradiction avec les plans sectoriels. Ainsi le doute juridique apparu avec les plans sectoriels disparaît dans 99.9% des cas (4 octobre 2014).

Le mouvement écologique a l’impression que la question au premier plan des plans sectoriels vise surtout la croissance de 3.5% et non pas le développement du pays en harmonie. Il faut subordonner la croissance. Dans un sondage concernant 750 personnes lors de l’Oekofoire, 88% de personnes se sont prononçées pour une croissance limitée afin de garantir un développement durable pour les futures générations. 48% considèrent les plans sectoriels comme une bonne base.

(24 août 2014) Nous perdons 1.5 hectare par jour de terres agricoles et nous voulons arriver à 1 hectare par jour. Une entreprise agricole qui s’arrête compte en moyenne 35 hectares.Chaque année il y a une trentaine d’exploitations qui s’arrêtent. La moyenne des entreprises agricoles actives pour le moment est de 60 hectares. Nous avons 200 personnes sur 1 kilomètre carré (Camille Gira).Les agriculteurs indépendants (Fraïe Letzebuerger Bauereverband) montent au créneau face aux plans sectoriels et assimilent la politique actuelle à une « expropriation insidieuse sous le prétexte de l’aménagement du territoire » (25 septembre 2014).

Le Conseil National pour la Construction Durable (CNCD) qui a été créé par le gouvernement a annoncé qu’il commencera ses travaux autour de plusieurs thématiques à la rentrée. Cette association a pour objet de promouvoir la construction durable et d’améliorer la visibilité du secteur de la construction durable luxembourgeois au niveau international (5 septembre 2014).

Le Gouvernement a décidé d’annuler la procédure des projets de règlements grand-ducaux et de retravailler les plans sectoriels en toute sérénité (29 novembre 2014).

POLICE ET JUSTICE

Il sera procédé à l’instauration d’un Conseil National de Justice qui aura pour mission de veiller à l’indépendance des autorités judiciaires et à une bonne administration de la justice. L’introduction d’une Cour suprême faisant office de Cour de Cassation unique remplacera la Cour Supérieure et la Cour Constitutionnelle.

L’IVG sera retirée du Code Pénal. La réforme de la loi sur l’IVG a été adoptée à 38 voix contre 22 (Wilmes, Adehm, Roth et Andrich de la CSV ont voté pour) (3 décembre 2014).

Le SREL sera reformé, un projet obligera les entreprises occupant plus de 150 salariés à établir un « plan des âges »  adapté à l’entreprise en vue de favoriser le maintien dans l’emploi des salariés « seniors »

Audit sur la police en été (29 avril 2014).

Le Ministre de la Justice, Felix Braz, vient de déposer le projet de loi portant réforme de la loi sur l’avortement. Le nouveau gouvernement veut notamment rendre facultative la deuxième consultation obligatoire. (7 mai 2014).

Etwa ein Drittel der Gefängnisinsassen in Luxemburg sitzt wegen Drogen ein. So wurden während des Jahres 2012 von insgesamt 950 inhaftierten Personen 306 wegen Drogen ins Gefängnis gesetzt (also 32.21 Prozent). Für 2009 kostet die Drogenbekämpfung und die Drogenprävention den Staat eine Gesamtsumme von rund 38.5 Millionen Euro, was 0.4 % des Staatsbudgets entspricht. Les couples homosexuels pourront se marier début 2015 (56 votes pour et 4 votes …adr et Kaes contre). Cette réforme sert de base pour d’autres réformes sociétales nécessaires. (18 juin 2014).

La future équipe à la tête de la police grand-ducale est composée de Philippe Schrantz, directeur des ressources humaines à la CFL, Donat Donven, directeur régional de la section d’Esch/Alzette, Jeff Neuens, conseiller au ministère de la Sécurité intérieure et Monique Stirn, juge d’instruction au tribunal d’arrondissement de Luxembourg. Pascal Ricquier, président du SPNGL, revendique le recrutement d’une 1ère ou d’une 13ième pour le niveau de police.

Le colonel Romain Mancinelli devient chef d’état –major de l’armée. C’est comme toujours une décision politique, dixit Patrick Frantz, président du SPAL.

Radaren: 20 fix an 6 mobil Radaren. Et kommen 20 fix Radaren op eis Stroossen, déi meescht laanscht Nationalstroossen. An et kommen 6 mobil Radaren.


D'Radare kaschte ronn 1,7 Milliounen Euro, plus 11 Milliounen Euro fir den Data-Center an 2 bis 3 Milliounen Euro Personalkäschten.

Le projet de l’Unité de sécurité pour les mineurs – UNISEC - qui est intégrée au centre socio-éducatif de Dreiborn, est désapprouvé par la Commission Consultative des Droits de l‘Homme (CCDH). (13 novembre 2014). On y trouve des fenêtres grillagées, des caméras, des sas d’entrée de nombreux systèmes de contrôle qui ne laissent aucun doute. Il s’agit d’une prison au premier sens du terme qui ne se différencie en rien d’une prison destinée aux adultes (Gilbert Pregno).

Le système électoral est discriminatoire envers les petits partis et les électeurs. La méthode d’Hondt (Proporzwahl) devrait être remplaçée par la méthode de Sainte-Laguë. Ainsi la majorité aurait eu 5 sièges en moins (Fernand Fehlen) (14 novembre 2014).

Pour lutter contre la recrudescence des cambriolages l’Etat a un problème de recrutement, car il y a un grand nombre de départs à la retraite. Sur 300 candidats qui se présentent à l’examen, un petit tiers seulement réussit les épreuves. Sur ces 80 à 100 candidats il n’en reste plus que la moitié après les tests psychologiques.Ceux-là sont alors envoyés pour 2 ans à l’école de police. Etienne Schneider souhaiterait libérer des effectifs sur le terrain en confiant le travail administratif à des civils, idée qui a fait son chemin depuis longtemps. (12 décembre 2014).

L’audit sur le fonctionnement de la police coûtera 214.359 euros.Il va se pousuivre jusqu’au mois de mai (20 décembre 2014).

RECHERCHE

Il y aura création de l’Institut de la propriété intellectuelle, qui sortira de la fusion du CRP Henri-Tudor et du CRP Gabriel-Lippmann. Il relève du Ministère de l’économie et du commerce extérieur (18 août 2014). Pendant la période 2014-2017 le FNR (Fonds de Recherche National) recevra 233 millions d’euros, qui s’ajoutent aux 854.4 millions que l’Etat investira directement dans l’Université et les centres de recherche publics.La dotation de l’Etat dans l’Integrated Biobank Luxembourg entre 2014 et 2017 est de 30.8 millions d’euros. Il y a parallèlement des initiatives et des approches de valorisation, en vue de maximiser les effets économiques, sociaux ou culturels des activités de recherche. Certains organismes établissements publics et certaines associations et fondations réalisant des activités de recherche pourront bénéficier du financement du FNR, alors qu’ils en étaient jusque-là exclus. Les ressources du CRP-Santé s’élevaient à 23 millions d’euros en 2013, dont 70% du ministère de la Recherche, 14% du FNR et 16% de contrats… dont le secteur pharmaceutique.

SANTE ET SECURITE SOCIALE

Il y aura un service d’accueil pour les victimes de violence, en partenariat avec le service de médecine légale du Laboratoire National de Santé (« Opferambulanz »).

A l’heure où une réforme du secteur de la psychiatrie a poussé les patients hors des murs de l’hôpital pour qu’ils suivent leurs soins en hôpital de jour ou en structure, ces derniers se retrouvent bien souvent en difficulté. Si le nombre des lits a baissé en hôpital, par contre l’offre de lit en extrahospitalier n’a pas suivi (12 juin 2014).

Au cours des 12 derniers mois 3.8% des travailleurs ont été victimes d’un accident du travail ayant entraîné une blessure. 8.1% déclarent avoir eu des problèmes de santé dus au travail ou aggravés par celui-ci. Deux ouvriers sur trois déclarent être exposés à des risques pour leur santé physique sur leur lieu de travail. Un travailleur sur deux est exposé à des risques pour son bien-être mental. (25 avril 2014).

La loi au sujet des droits et obligations des patients a été adoptée avec 32 voix contre 28. Schummer: Le médecin doit informer…mais cela prend du temps…il faudrait un tarif adapté. Une loi sans le volet de l’indemnisation ne sert à rien. Le fonds d’indemnisation a été promis pour l’année prochaine. Y-a-t-il ainsi disparition du secret médical ? Il n’a pas été créé un une instance de conciliation. (16 juin 2014).

La ministre de la santé a lancé le plan national cancer qui s’étale sur la période 2014-2018 et sera doté d’une enveloppe budgétaire de 3 millions d’euros. Une évaluation intermédiaire sera faite en 2016. A noter qu’il présente 10 axes…dont optimisation du programme de vaccination HPV en vue d’augmenter le taux de participation des jeunes filles. (2 septembre 2014). Contradiction majeure : Les accises sur le tabac ont été réduites pour compenser la hausse de la TVA. (30 octobre 2014) Pour contrebalancer la hausse de la TVA normale, le gouvernement va baisser les accises sur le tabac afin qu’il garde un prix avantageux. Autrement il y aura une baisse de 25% des ventes. Le gouvernement sabote ses propres mesures contre le cancer.

Le Yoga est remboursé en Allemagne pour le Burnout…Françoise Hetto- Gaasch… Mais il manque encore des études scientifiques…Mutsch.

Lydia Mutsch : La consommation des antibiotiques est trop haute. Il faudrait réduire les pilules dans les boîtes, mais 80 % de nos médicaments sont fournis par la Belgique. Donc il faudra des pourparlers avec le nouveau gouvernement belge. En Lorraine il y a un projet-pilote visant à délivrer des antibiotiques à l’unité. Il y aura une campagne de sensibilisation au Luxembourg en 2015. (5 septembre 2014).

Il y a 4 produits dans la cigarette électronique notamment : le propylène glycol, la glycérine végétale, des arômes naturels et la nicotine. L’ébullition à 290 degrés entraîne la formation d’acroléine, mais le risque de santé est réduit à cause de sa liaison avec le propylène glycol. Les Japonais parlent de : 1) formaldéhyde appelé aussi formol 2) acroléine 3) glyoxal 4) methylglyoxal 5) acétaldéhyde qui sont des substances dangereuses pouvant menacer la santé publique.

La réforme de la loi sur l’IVG a été adoptée à 38 voix contre 22 (Wilmes, Adehm, Roth et Andrich de la CSV ont voté pour) (3 décembre 2014).

Au Luxembourg, environ 62% des femmes âgées de 50 à 69 ans participent au dépistage gratuit du cancer du sein, tandis que la mortalité liée à cette maladie a diminué de 22 % depuis 1981 selon le ministère de la Santé (7 octobre 2014).

A quant la reconnaissance du statut de psychothérapeute ? (3 écoles : La psychanalyse, la cognitivo-comportementaliste et la systémique ou thérapie familiale). D’abord le diagnostique devrait-être posé par le psychiatre.

L’espérance de vie chez la femme : 84.3 années et chez l’homme : 79.9 années (Statec : 2012).

La lutte contre la prostitution sera entreprise. On discute sur un modèle luxembourgeois qui vise l’abolition de la prostitution à moyen terme. Stratégie dite « Exit ». Il y a 30 à 50 prostituées par jour au Luxembourg (3 décembre 2014).

Une stratégie nationale pour la prévention du suicide entrera en vigueur sur la période 2015-2019 et sera dotéé d’un million d’euros (5 novembre 2014). Il y a un suicide tous les 4 jours.

Voilà que la ministre Lydia Mutsch a mandaté le centre d’études en santé du CRP-Santé pour faire une étude sur les violences domestiques au Grand-Duché de Luxembourg. Les résultats connus en 2015 ont pour objectif de mettre en place un vrai plan d’action de prévention des violences domestiques.

(17 septembre 2014) 40% est le pourcentage des postes à responsabilité qui devrait être pourvus à des femmes. C’est une priorité pour le gouvernement. Pareil pour les listes des candidats aux prochaînes élections législatives, sinon il pourrait y avoir des sanctions concernant le financement des partis politiques (Lydia Mutsch).

(7 septembre2014) Il n’y aura pas de perte d’emplois avec le nouveau plan hospitalier qui entrera en vigueur en 2015. Priorité pour les conditions de travail, sécurisation de l’emploi et la qualité des soins. Priorité aussi pour l’encadrement des fusions d’hôpitaux. (Lydia Mutsch).Pour le secteur hospitalier la croissance des dépenses sera limitée à 4% en 2015 et 3% en 2016 qui n’handicapera pas une éventuelle transposition de l’accord salarial de la fonction publique au secteur hospitalier.Le calcul budgétaire se fait tous les 2 ans. Le nouveau plan hospitalier annonce une réduction de 5% du nombre de lits aigus pour privilégier le virage ambulatoire. Création d’un service de néonatologie intensive. Une nouvelle catégorie de lits verra le jour pour des hospitalisations de longue durée (Psychiatrie, tétraplégie) (23 octobre 2014). Le syndicat santé, services sociaux et éducatifs de l’OGBL n’acceptera jamais les licenciements. Pour Nora Back, il est clair que le secteur le plus touché par le paquet d’épargne ou paquet d’avenir est celui de la santé, notamment 100 millions jusqu’en 2018 (28 novembre 2014).

Le chiffre de médecins généralistes pour 1000 habitants au Grand-Duché en 2013 est de 0.87. Entre 2008 et 2013 il y a eu progression de 18% contre 11% de la population (23 septembre 2013).

Pour l’assurance dépendance, le coût annuel moyen des bénéficiaires à domicile est de 14.454 euros et celui des bénéficiaires en établissement est de 54.200. Concernant l’impôt à la source…doit-il rester à 10% ou passer à 11.4%, voire plus ? (Bofferding et Urbany).

L’assurance maladie est en équilibre pour l’instant. Mais dans deux ou trois ans, il faudra s’attendre à rembourser la dette étrangère qui s’élève à entre 175 et 215 millions d’euros (15 mai 2014). Romain Schneider explique que le remboursement est de 120 millions d’euros en 2014 et de 60 millions en 2015 (23 octobre 2014).

Le comité quadripartite est devenu un simple point d’information et non plus un lieu de dialogue (Association des médecins).

Le médicament SOVALDI du groupe américain Gilead contre le virus de l’hépatite C est une molécule, dont un comprimé coûte 666 euros. Pour un mois de traitement on a donc un coût d 56.000 euros.

Les Pirates exigent que la gérance de la base de données e-Santé revienne exclusivement à l’Etat et qu’elle ne soit pas gérée par une agence externe (16 décembre 2014).

SYNDICATS

Le LCGB se prononce contre le projet de bourses d’études proposé par le ministre de l’enseignement supérieur (2.000 Euro). Afin de redresser la situation induite par la suppression des allocations familiales en 2010, le LCGB réclame une aide minimale de 4.000 Euro par étudiant, soit l’équivalent du montant des allocations familiales. (mercredi 5 mars 2014). L’OGBL fustige aussi la volonté du gouvernement à faire des économies sur le dos des étudiants. (35 Millions).

L’APESS rappelle son opposition « catégorique » à l’évaluation par compétences telle qu’elle est actuellement pratiquée dans l’enseignement fondamental. Le syndicat refuse également le modèle du « travail personnel » à fournir par les élèves un an avant le bac. Une autre revendication est le maintien de la culture générale et des arts. L’APESS met en garde « contre une vision purement utilitariste des langues ». Finalement le syndicat exige « le retrait pur et simple de la réforme professionnelle qui s’est soldée par un fiasco et un chaos indescriptibles ».

Lors de l’entrevue le 25 mars 2014 entre la FEDUSE et les ministres de l’éducation nationale et de la Fonction publique, ces mêmes ministres ont laissé entrevoir la possibilité d’une «  appréciation collective » pour les enseignants exigeant de ceux-ci des contreparties bien concrètes telles que l’augmentation de la tâche d’enseignement et l’abolition des décharges d’ancienneté. La FEDUSE indique n’accepter aucune manipulation de la tâche d’enseignement. Les enseignants auraient déjà donné en 2007 en signant l’accord sur la définition de leur tâche. Quotidien 28 mars 2014 : Faut-il conclure que leur carrière est plus importante aux yeux des enseignants que l’avenir des enfants?

LCGB : oui au vote des Etrangers (mardi 8 février 2014).

L’OGBL a regretté « les occasions manquées » du gouvernement d’ouvrir le dialogue avec les partenaires sociaux, et particulièrement avec les syndicats, au moment de s’attaquer aux grandes réformes. Sur le budget 2014 le gouvernement doit introduire des composantes sociales et veiller à ne pas créer un chaos social. (mercredi 5 mars 2014).

L’initiative citoyenne «  Fir de Choix », qui s’engage pour le maintien du choix entre cours de religion et formation morale et sociale, a atteint le seuil des 20.000 signatures pour sa pétition. (27 juin 2014).

Comme dans l’armée, au sein de la police le malaise est profond. Le syndicat national de la police grand-ducale a décidé de durcir le ton afin d’être entendu par sa direction générale et la classe politique. (20 mars 2014).

Quant à l’ALEBA, les négociations concernant le renouvellement de la convention collective ont été rompues le 21 mars 2014.

L’OGBL revendique:

  1. La bourse de base devrait être portée à 4.600 euros afin qu’elle corresponde à la somme des allocations familiales abolies en 2010, majorée d’une adaptation à l’évolution du coût de la vie depuis 2006.
  2. Pour la bourse sociale : le plafond de 4.5 fois le salaire minimum devra être revu, puisqu’il est manifestement trop bas.
  3. Les conditions de la mobilité devront être revues.



21. März 2014: Die Erzieher und Sozialpädagogen (APEG und LBSA…Lëtzebuerger Berufsverband fir sozial Aarbecht und APEL) gehen auf die Straße. Sie fordern bessere Rahmenbedingungen (Adäquate Infrastrukturen, Weiterbildungskonzepte und ausgebildete Fachkräfte). Sie wollen auch die finanzielle Anerkennung ihres Berufsstands. Deshalb wollen sie einen Zukunftstisch einberufen. Le 11 novembre 2014 l’APEG et l’APEL se remobilisent pour que leurs conditions de travail soient améliorées, dans le respect d’un encadrement des enfants axé sur la qualité, car les autorités n’ont pas encore répondu.Ils veulent une réelle adaptation de leurs carrières.

27. März 2014: Jetzt auch die DP und Déi Greng: Nachdem die Gewerkschaft des öffentlichen Dienstes CGFP in der letzten Legislaturperiode den Reformbestrebungen von CSV und LSAP so manchen Dämpfer verpasst hatte, wurden diese Woche auch die restlichen regierungsfähigen Parteien niedergerungen. Wurde der Deal „ Geld gegen Reform“ vor wenigen Monaten noch von den Liberalen als „Scheckheftpolitik“ missbilligt, gaben sie jetzt einer Einigung mit etwas mehr Geld und noch etwas weniger Reform den Segen. 21. März 2014

L’Initiative « Défense de l’enfant » s’oppose à l’ouverture annoncée du mariage, de l’adoption et de la PMA (Procréation médicalement assistée) aux couples de même sexe. Elle a lancé une pétition visant à l’abandon de ces projets.

L’UEL (Union des Entreprises luxembourgeoises) ne voit pas d’un bon œil l’intention du gouvernement à rétablir l’index automatique des salaires et des pensions. (8 mai 2014).

Jean Claude Reding, président de l’OGBL, pense que l’introduction de taxes douanières aux frontières de l’Europe ne devrait pas être un tabou dans cette discussion en vue de sauvegarder et nos industries et nos standards sociaux et écologiques. (28 mars 2014).Il se dit inquiet du climat des politiques menées ces dernières années. Le désespoir d’un nombre de personnes de plus en plus important s’accentue. On ressent de plus en plus que les gens n’en peuvent plus. Et je crains que bientôt certains ne croient plus en rien.

Le SEW/OGBL qui est le syndicat des enseignants du fondamental critique l’accumulation des modules non réussis. Les élèves passent dans la classe supérieure s’ils n’ont pas raté plus d’un tiers de leurs modules. C’est une illusion d’avancement. On fait croire aux élèves et aux parents qu’ils progressent normalement, alors qu’ils risquent, au final, de ne jamais décrocher leur diplôme. Le fait de rattraper les modules pose un problème…celui de la surcharge. Ceci vaut aussi pour les directions des lycées. Le syndicat (22 novembre 2014) est contre des heures supplémentaires, car c’est en soi une mesure de garderie et pas d’enseignement, car les élèves seraient fatigués et démotivés. En outre il est contre le stage de 3 ans qui serait contreproductif, car l’enseignant – aspirant se concentrerait plus sur sa carrière que sur sa tâche.

Le président de l’OGBL et de la CSL, Jean Claude Reding, fait son entrée au sein du Conseil d’administration de la Banque et Caisse d’épargne de l’Etat (BCEE) (25 avril 2014). Il va démissionner dans quelques mois de son poste OGBL. (500.000 Euros à la BCEE par année pendant 3 années ???).

L’OGBL demande la révision du projet de règlement qui oblige le chômeur à accepter des postes sous de nouvelles conditions (17 avril 2014). Ainsi le demandeur d’emploi, qui avait travaillé à plein temps ne peut plus refuser un travail à temps partiel après un délai de seulement 3 mois (au lieu de 12 actuellement) et vice versa celui qui a travaillé en temps partiel ne pourra plus refuser un travail à temps plein, sous peine de perte du droit au chômage. Le texte ne donne aucune précision sur le type de contrat, il pourrait donc s’agir d’un contrat à durée déterminée(CDD).De même le gouvernement prévoit de supprimer l’aide à la mobilité géographique. Se pose aussi le problème de l’aide au réemploi et l’OGBL s’oppose à toute réforme qui compterait des pertes de rémunération pour le salarié par rapport à la situation actuelle.

Le FNCTTFEL et la FGFC réclament le maintien du projet de construction et d’exploitation du tram de Luxembourg entre les mains d’une entité publique (12 juin 2014). La société LUXTRAM S.A. a été créée et prend la suite des activités de l’actuel Groupement d’intérêt économique (GIE) Luxtram né en 2007. Le premier acte sera de lancer l’appel d’offres pour l’acquisition des rames de tramway (22 octobre 2014).Le capital social est fixé à 6 millions et sera porté à hauteur de 4 millions par l’Etat et de 2 millions par la Commune de Luxembourg.

La FEDIL veut un jour de carence. L’OGBL et l’ALEBA ripostent. Il y a un taux d’absentéisme de 3.6%.L’absentéisme représente un coût de 100 millions d’euros par an pour la société dans son ensemble.

Concernant le droit de vote des étrangers, la CGFP tourne autour du pot pour finalement estimer qu’une double nationalité serait nécessaire pour se rendre aux urnes ce qui concerne les élections nationales (8 juillet 2014).

Le dialogue social est jugé défaillant et la confiance est rompue. (Suppression du trimestre de faveur accordé aus fonctionnaires partant en pension).

Le Luxembourg comptait au 1er janvier 17.758 fonctionnaires un chiffre en hausse par rapport à 2013 (17.152). A ces effectifs s’ajoutent environ 9.000 agents de l’Etat.

(17 septembre 2014) : Les limites du supportable sont atteintes pour le simple travailleur. Concernant la demande patronale de flexibiliser le temps de travail, Jean-Claude Reding pense que c’est une tactique pour obtenir plus de subventions étatiques, argent qui découle des contributions salariales et non pas patronales.

(22 septembre 2014) : Le département Jeunes de l’OGBL fustige les récents propos de l’administrateur délégué de l’UEL, Jean Jacques Rommes, selon lesquels «  le salaire social minimum coûte trop cher aux entreprises ».

L’OGBL fustige la grève du zèle du LCGB dans l’affaire Cargolux. Il l’accuse de faire cavalier seul allant à l’encontre des accords conclus lors de l’intersyndicale.Le LCGB monte au créneau alors qu’il avait donné son aval à l’entrée dans le capital de Cargolux des Chinois de l’HNCA avec les risques d’externalisation qui y sont associés. (27 septembre 2014).

L’UEL critique le paquet d’avenir.Le paquet est trop axé sur une augmentation des recettes au lieu et place d’une réduction des dépenses. Hausse de la TVA impactant directement les banques et assurances ou indirectement les entreprises par compression de leurs marges, baisse du taux de cofinancement de la formation professionnelle continue et de la contribution de l’Etat au financement de la mutualité des employeurs sont pointées du doigt. Le paquet global imposé aux entreprises se situe annuellement entre 200 et 250 millions d’euros. Les patrons reçoivent 20 millions d’euros20 millions pour alimenter leur mutuelle et à partir de 2015 l’Etat s’engage à augmenter sa participation de 0.3% à 0.45%. (Patrick Dury) (22 octobre 2014).

La Chambre des Métiers et la Chambre de Commerce sont invités à fusionner. La Chambre des salariés voit sa subvention baisser, car elle doit pouvoir fonctionner avec les cotisations de ses membres (15 octobre 2014). La Chambre des métiers (Roland Kuhn) estime avoir été plaçée devant un fait accompli. Laisser sous-entendre, par voie budgétaire, que l’idée d’une fusion a déjà été décidée est une manière d’agir qui ne peut pas être acceptée (24 octobre 2014).

L’association des Journalistes luxembourgeois (ALJ) n’est pas d’accord avec la manière d’agir du gouvernement (2 novembre 2014).

Mitteilungen was zum Beispiel  die öffentlichen Ausschreibungen anbelangt sollen nur mehr online zu lesen sein. Von Gesetzes wegen ist sie bis dato dazu verpflichtet, diese Mitteilungen („Avis“) in mindestens zwei Tageszeitungen Luxemburgs abdrucken zu lassen. In ihrer Sparwut plant die blau-rot-grüne Regierung auch an einem Abschaffen der gedruckten Version. Stellt sie diese Veröffentlichungen nun ein, geht es bei weitem nicht nur um das Geld, das den einzelnen Zeitungsverlagen und damit auch ihrer Belegschaft durch die entgangenen Anzeigen verloren geht. Das ist unserer Meinung nach nur ein kollateraler Schaden dieser Entscheidung. Viel schlimmer ist, dass diese Regierung, die sich bei ihrem Antritt „völlige Transparenz“ und „Informationsfreudigkeit“ in Großbuchstaben auf die Fahne geschrieben hatte, nun zeigt, dass sie das Weiterleiten von Informationen an die Bürger entgegen ihren Versprechungen keinesfalls ernst nimmt. Glaubt diese Regierung ernsthaft, dass sich die Bevölkerung rund um die Uhr nur mehr vor einem Computerschirm aufhält, um dort vielleicht zufällig auf eine wichtige öffentliche Mitteilung stoßen zu können? Wir wollen daran erinnern, dass der aufwendigste Journalismus und  die größten Redaktionen nach 20 Jahren Online-Journalismus immer noch beim Print zu finden sind. Und das nicht ohne Grund! Die Vorgehensweise der Regierung kann die ALJ keinesfalls nachvollziehen und sie ruft die Regierung zu verantwortungsbewusstem Handeln in dieser doch sehr wichtigen Frage auf. Nur ein gut informierter Bürger kann ein mündiger Bürger sein.

Oder fürchtet sich diese Regierung etwa vor gut informierten Bürgern?

Le gouvernement a annonçé un moratoire de 12 mois sur la fin de la publication des avis officiels dans les différents titres de presse du pays.Une réforme plus profonde sera négociée (11 décembre 2014).

La Confédération luxembourgeoise du Commerce (clc) veut faire comprendre que la hausse de la taxe sur la valeur ajoutée ne se répercutera pas sur les prix, car les commerçants diminueront leurs marges et n’augmenteront pas leurs prix dans un environnement concurrentiel tel celui de la Grande Région (17 octobre 2014).

Les étudiants veulent une sorte de « Chambre des étudiants » qui serait plus représentative (20 octobre 2014).

Le trimestre de faveur sera aboli. La CGFP n’est pas d’accord avec l’absence de négociations. Il y a seulement information sur des mesures prévues (25 octobre 2014).

Nicolas Schmit veut réduire les droits des délégués du personnel de syndicats minoritaires.

Les patrons reçoivent 20 millions d’euros pour alimenter leur mutuelle et à partir de 2015 l’Etat s’engage à augmenter sa participation de 0.3% à 0.45%. (Patrick Dury) (22 octobre 2014).

Du fait de la mesure de non indexation des prestations familiales depuis 2006, la perte en allocations familiales s’élève à 19%. Sur 8 ans, il y a perte de 1663.37 euros pour un enfant, près de 4.000 euros pour deux enfants et plus de 7.000 pour trois enfants dixit la Chambre des Salariés (30 octobre 2014).

Pour Roberto Scolati, le nouveau président de l’ALEBA, le gouvernement ne communique pas où les dettes de 11.000.000.000 sont engagées. Or nombre de ces milliards sont des investissements dans nos infrastructures et certains investissements sont bien rentables. Le fait que malgré que le Luxembourg crée chaque année de nouveaux postes de travail et que le chômage ne diminue pas, montre que le chômage en ABSOLU est en train d’augmenter. Il n’y a pas de concept global dans les mesures adaptés par le Gouvernement (3 novembre 2014). Stop au démantèlement social !

Nous n’avions pas le temps d’entamer des discussions avec tout le monde, car trop de mesures (Dan Kersch : 27 octobre2014).

La Chambre des salariés du Luxembourg (CSL) déplore une politique déséquilibrée et qu’il faut rééquilibrer la fiscalité. La dette publique ne représente que 23.6% du PIB (15 novembre 2014).La Fédération des Artisans s’y relie par son secrétaire général Romain Schmit.

Jean Claude Reding dit que les finances publiques sont tout à fait saines, alors que la dette publique du pays est des plus raisonnables. Nous ne sommes pas dans un système où le parlement fait bouger les choses de sa propre initiative (24 novembre 2014). C’est le gouvernement qui tient les rênes.

Les 3 syndicats (OGBL, LCGB et CGFP) réunissent au total 140.000 membres : 70.000 du côté de l’OGBL, 40.000 au LCGB et 28.000 à la CGFP.

Le Syprolux est le syndicat de la Fédération chrétienne du personnel des transports (FCPT : Son président est Paul Gries). Il compte 800 membres actifs et 900 pensionnés. Le président est Jean-Paul Schmitz. Le FNCTTFEL, (le Landesverband), est le syndicat majoritaire chez les cheminots.

André Roeltgen est le nouveau président de l’OGBL (8 décembre 2014). Le SSM (salaire social minimal) est encore trop bas par rapport au coût élevé de la vie et en comparaison du salaire médian. L’OGBL espère voir la création de conventions collectives de travail à l’échelle européenne.Cependant avant cela le syndicat doit d’abord travailler à l’intérieur des frontières nationales, car au Luxembourg, à peine 50% des salariés sont couverts par une convention collective.



« zurück zur Übersicht



Weitere Artikel

2


2



Winds of Change

Neue Wege ...


Winds of Change

... in vielen Bereichen der Politik und Wirtschaft

mehr »

ALMP / UFCM / Soli-Ecke

ALMP

ALMP

Gesellschaft für präventive Medizin
Die ALMP ist das Kürzel für Association luxembourgeoise des méthodes préventives.

mehr zu ALMP »


zur Website der ALMP


UFCM

UFCM

Gesellschaft für die Cannabis-Behandlung in der Medizin
Am 14. Juni 2010 gründete Dr. Jean Colombera die Gesellschaft UFCM.

mehr zu UFCM »


zur Website der UFCM


Solidaritätsecke

Als Partei ist es auch wichtig sich in der Praxis für minderbemittelte Leute einzusetzen und nicht nur mit leeren Versprechen auf Stimmenfang zu gehen.

Solidaritätsecke »

APPAAL

Association des parents de personnes atteintes d′autisme de Luxembourg

Association des Parents de Personnes Atteintes d′Autisme de Luxembourg a.s.b.l.

mehr »

AEGIS

AEGIS LUXEMBURG Aktives eigenes gesundes Immun-System

AEGIS Luxemburg, die einzige Vereinigung, die kritisch über Impfungen berichtet.

mehr »

Quicklinks